DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ivanka Trump a utilisé son e-mail personnel pour des affaires gouvernementales

Vous lisez :

Ivanka Trump a utilisé son e-mail personnel pour des affaires gouvernementales

Ivanka Trump a utilisé son e-mail personnel pour des affaires gouvernementales
Taille du texte Aa Aa

La fille et conseillère du président américain, Ivanka Trump, a utilisé un compte personnel de messagerie électronique pour communiquer sur des affaires gouvernementales, contrevenant aux règles fédérales américaines, a affirmé lundi le Washington Post.

Le quotidien américain, citant des sources anonymes, a précisé que la découverte avait été faite par des fonctionnaires de la Maison-Blanche.

gi

Interrogée à ce sujet, Ivanka Trump a indiqué ne pas être au courant des détails des règles fédérales, selon le journal.

Un porte-parole de l'avocat de Mme Trump a confirmé que celle-ci avait bien utilisé un compte personnel de messagerie électronique avant d'avoir été informée de ces règles, et a précisé que tous les e-mails liés à des affaires gouvernementales avaient été mis à disposition il y a plusieurs mois, selon le Washington Post.

Le président américain Donald Trump a fustigé à de multiples reprises l'utilisation d'un serveur privé de messagerie électronique pour des affaires gouvernementales par Hillary Clinton, son opposante à l'élection présidentielle de 2016, lors de son mandat de secrétaire d'Etat.

Les partisans de M. Trump scandent régulièrement "Enfermez-la!" lors des meetings du président. Cette phrase, signifiant leur volonté de voir Mme Clinton en prison, était un de leurs cris de ralliement pendant la campagne présidentielle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.