DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hand, Starligue: statu quo en tête derrière Chambéry

Vous lisez :

Hand, Starligue: statu quo en tête derrière Chambéry

Taille du texte Aa Aa

Chambéry a conservé la tête du Championnat de France de handball en s'imposant nettement à Pontault-Combault, 28 à 22, mercredi lors d'une 10e journée où les poursuivants, Nantes, Paris, Nîmes et Montpellier, ont également gagné.

Toujours invaincus (9 victoires, 1 match nul), les leaders ont tranquillement imposé leur supériorité au promu grâce à un gros match de leur gardien Yann Genty (14 arrêts). Les ailiers, Queido Traoré et le Monténégrin Fahrudin Melic, ont marqué cinq buts chacun.

gi

Nantes s'est repris après son échec du week-end en Ligue des champions contre les Ukrainiens de Zaporojie en dominant Toulouse 31 à 27 avec 10 buts de l'ailier espagnol Valero Rivera, 7 de Nicolas Claire et 15 arrêts d'Arnaud Siffert. Le "H" est deuxième à un point de Chambéry.

Le Paris SG a remporté le derby francilien contre Tremblay, 30 à 25 à Coubertin, grâce à dix buts de l'arrière danois Mikkel Hansen. Les Parisiens ont deux points de retard sur la tête mais un match en plus à jouer à Montpellier début décembre.

Parmi les cadors, les Montpelliérains sont ceux qui ont eu le plus de mal. Tenus en échec à Tremblay ce week-end, les champions d'Europe ont été longtemps accrochés, devant leur public, par Cesson-Rennes, avant de terminer en boulet de canon (8-2 dans les huit dernières minutes) pour s'imposer 34 à 29.

Le MHB est cinquième à quatre points, juste derrière Nîmes, qui a battu Aix de justesse 32 à 31. Les espoirs Elohim Prandi (Nîmes) et Aymeric Minne (Aix) ont marqué sept buts chacun.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.