DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Lutte contre l'homophobie: Gareth Thomas remercie la Fédération française de rugby

Vous lisez :

Lutte contre l'homophobie: Gareth Thomas remercie la Fédération française de rugby

Taille du texte Aa Aa

"A la Fédération française, merci." L'ancien international gallois Gareth Thomas, victime d'une agression présumée homophobe, a salué mercredi le geste de la FFR qui le soutiendra en faisant nouer aux joueurs du XV de France des lacets de chaussure arc-en-ciel samedi face aux Fidji.

"Les joueurs portant des lacets arc-en-ciel en signe de solidarité, c'est un immense signe d'inclusion", a écrit Thomas sur Twitter, au milieu d'un texte de remerciements adressés aux personnes l'ayant soutenu.

gi

"Mes cicatrices psychologiques resteront avec moi pendant un certain temps, mais elles m'encourageront à combattre encore plus pour un monde où l'acceptation de tout le monde est normale", ajoute-t-il.

Sélectionné 100 fois dans l'équipe de rugby du Pays de Galles et capitaine à deux reprises de l'équipe des Lions britanniques et irlandais, Gareth Thomas, 44 ans, avait annoncé dimanche avoir été victime d'une attaque homophobe à Cardiff via une vidéo qu'il espère "positive".

Il y apparaît avec des contusions sur le côté gauche du visage et le crâne.

Gareth Thomas a pris sa retraite en 2011 et a depuis milité pour les droits des personnes homosexuelles.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.