DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Euro-Espoirs: Angleterre, Croatie et Roumanie: programme salé pour les Bleuets

Vous lisez :

Euro-Espoirs: Angleterre, Croatie et Roumanie: programme salé pour les Bleuets

Taille du texte Aa Aa

Un choc d'entrée contre l'Angleterre mais aussi un clin d'oeil aux champions du monde avec un duel face à la Croatie: les Espoirs français ont hérité vendredi au tirage au sort d'un programme chargé pour leurs retrouvailles avec l'Euro.

Placée dans le Chapeau 2, l'équipe de France, qui n'a plus participé à l'Euro-Espoirs depuis 2006, pouvait affronter comme tête de série l'Italie, l'Allemagne ou l'Angleterre. Et c'est finalement la sélection aux trois lions qui a été réservée aux Bleuets par Andrea Pirlo, responsable du tirage au sort organisé à l'usine Lamborghini, près de Bologne.

gi

"L'Angleterre, c'est un gros morceau dès le départ, c'est sûr. Mais vu la formule et le niveau très relevé, on savait qu'il n'y aurait pas le droit à l'erreur", a expliqué à l'AFP le sélectionneur de l'équipe de France, Sylvain Ripoll.

"L'Angleterre est championne du monde l'année dernière avec les U20 en Corée. La Croatie aussi est très forte et surfe sur la même dynamique que son équipe A. Et la Roumanie est d'une grande solidité, c'est l'équipe qui a encaissé le moins de buts en éliminatoires", a aussi relevé l'ancien entraîneur de Lorient.

Les jeunes Croates auront peut-être aussi des envies de revanche après la défaite de leurs aînés face aux Bleus de Didier Deschamps en finale du Mondial russe en juillet dernier, alors que dans les rangs roumains, on note la présence de Ianis Hagi, le fils du grand Gheorghe Hagi.

L'UEFA n'a pas publié immédiatement le calendrier officiel de la compétition vendredi et les Bleuets ne savent donc pas pour l'instant comment se déroulera la suite de leur parcours après ce premier match disputé le 18 juin contre l'Angleterre.

- avec Mbappé ? -

Placée dans le groupe C, l'équipe de France sait au moins qu'elle jouera ses matches de poule à Cesena, dans l'est de l'Italie, tout près de la Côte Adriatique, et à Saint-Marin, qui accueille pour la première fois une grande compétition internationale.

Pour le reste, l'Allemagne, tenante du titre, sera favorite du groupe B, contre l'Autriche, le Danemark et la Serbie.

Le groupe A, de son côté, a offert une superbe affiche entre l'Italie et l'Espagne, qui sera aussi le match d'ouverture du tournoi le 16 juin à Bologne.

"On a au moins évité le Brésil", a plaisanté Luigi Di Biagio, le sélectionneur des Italiens, qui avait assuré avant le tirage au sort que cet Euro italien serait "le plus beau de tous les temps".

Il sera en tout cas l'un des plus relevés, avec le Portugal comme seul absent notable parmi les grands pays de football du continent.

La phase de poules sera redoutable puisque seuls les trois premiers de groupe et le meilleur deuxième iront en demi-finale, décrochant au passage un billet pour les JO-2020 à Tokyo.

Pour atteindre cet objectif, Sylvain Ripoll pourrait-il être tenté de faire appel à quelques armes fatales nommées Mbappé, Dembélé, Hernandez et Pavard, les quatre champions du monde qui seront encore sélectionnables en Espoirs en juin prochain ?

"On fera le point mais l'équipe de France A aura aussi des objectifs et c'est toujours à l'équipe Espoirs de s'adapter. C'est un fonctionnement logique. Et puis il y a aussi un groupe qui a été cherché sa qualification et c'est important de ne pas l'oublier", a-t-il répondu.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.