DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: Paris et ses soucis, Monaco et ses bobos

Vous lisez :

Ligue 1: Paris et ses soucis, Monaco et ses bobos

Taille du texte Aa Aa

Le Paris SG pensera sûrement davantage à ses blessés Neymar et Kylian Mbappé au moment d'affronter Toulouse samedi, à quatre jours du choc contre Liverpool en C1, tandis que Monaco, dont l'infirmerie ne désemplit pas, tentera enfin de gagner lors de la 14e journée de L1.

- Paris dans le brouillard -

gi

La réception de Toulouse samedi (16h00 GMT) aura peu d'importance pour le PSG, si ce n'est celle d'étirer sa série de victoires débutée dès la première journée du championnat. Jusqu'à présent, seuls Marseille (0-2) et Lille (1-2) peuvent se targuer d'une performance contre le champion de France: celle d'avoir encaissé moins de trois buts...

A Paris, les regards sont tous tournés vers Neymar (adducteurs) et Kylian Mbappé (épaule), blessés cette semaine en sélection et incertains pour l'avant-dernier match de poule en Ligue des champions mercredi contre Liverpool, finaliste de l'édition précédente.

Sauf grosse surprise, les deux joueurs ne fouleront pas la pelouse du Parc ce week-end et l'entraîneur Thomas Tuchel sera contraint de composer sans eux. Pas de quoi faire rêver non plus son vis-à-vis toulousain, Alain Casanova: "Sans Neymar ni Mbappé ils ont déjà mis 4-0 à Saint-Étienne (5e journée, ndlr): il faut être réaliste, c'est une mission très compliquée qui nous attend et je ne vais pas vendre du vent à mes joueurs".

. Monaco dans le dur

Monaco tentera d'endiguer sa crise sportive à Caen samedi (19h00), alors que le club est aussi en pleine crise institutionnelle, entre une enquête de la Ligue (LFP) sur les conditions de recrutement de joueurs mineurs suite aux révélations des Football Leaks et la mise en examen de son président russe Dmitri Rybolovlev pour "corruption" et "trafic d'influence".

Sur le terrain, le casse-tête se poursuit pour Thierry Henry qui fait face à 12 absences en Normandie. C'est en défense qu'il y a le plus de trous: Djibril Sidibé, Kevin N'Doram, Almamy Touré, Kamil Glik et Julien Serrano sont blessés ou en reprise, Andrea Raggi purge son dernier match de suspension. Le secteur offensif est aussi touché, même si l'avant-dernier (à égalité de points avec la lanterne rouge Guingamp), incapable de gagner depuis la première journée de L1, enregistre les retours de Moussa Sylla et Aleksandr Golovin.

. Marseille dans le coup?

Aux avant-postes, Lille et Montpellier voudront reprendre leur marche en avant après des résultats décevants. Les Nordistes iront à Nice dimanche (16h00 GMT) pour oublier leurs deux dernières sorties en championnat, à Paris (défaite 2-1) et à domicile face à Strasbourg (0-0). Après s'être fait surprendre à Angers, le MHSC reçoit Rennes dimanche (13h00 gmt).

Une nouvelle contre-performance exposerait les deux clubs à un retour de ses poursuivants dont Marseille, en déplacement à Amiens dimanche (20h00 GMT) en clôture de la 14e journée.

Programme de la 14e journée de Ligue 1 (en heures GMT):

Vendredi:

(19h45) Lyon - Saint-Etienne

Samedi:

(16h00) Paris SG - Toulouse

(19h00) Caen - Monaco

Dijon - Bordeaux

Nantes - Angers

Reims - Guingamp

Strasbourg - Nîmes

Dimanche:

(14h00) Montpellier - Rennes

(16h00) Nice - Lille

Rennes - Nantes

(20h00) Amiens - Marseille

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.