DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tournées: Angleterre-Australie, convalescent rencontre malade

Vous lisez :

Tournées: Angleterre-Australie, convalescent rencontre malade

Tournées: Angleterre-Australie, convalescent rencontre malade
Taille du texte Aa Aa

L'Angleterre, sur le chemin du retour après une première partie d'année 2018 compliquée, reçoit une Australie inquiétante samedi (15h00 françaises) à Twickenham lors de la dernière journée des test-matches de novembre, ultime occasion pour les équipes du Nord et du Sud de s'affronter avant la Coupe du monde 2019.

Le XV de la Rose a encore du travail s'il souhaite exaucer le voeu répété à l'envi par son sélectionneur Eddie Jones de soulever la Coupe Webb Ellis au Japon dans moins d'un an.

gi

La défaite concédée il y a deux semaines contre la Nouvelle-Zélande (15-16) l'a montré, comme le succès, quasi miraculeux, acquis en ouverture face à l'Afrique du Sud (12-11), l'ont montré.

Mais, au niveau du contenu, novembre a offert de sérieux motifs d'espoirs à une Angleterre redevenue agressive et hermétique, après les cinq défaites (en huit rencontres) concédées lors du premier semestre.

A confirmer, donc, samedi, où le centre Manu Tuilagi (remplaçant) pourrait connaître sa première sélection depuis mars 2016, avant une série de blessures.

Les Wallabies s'avancent en plein doute à Twickenham, après n'avoir remporté que quatre de leurs douze matches cette année, chutant notamment à domicile contre l'Argentine dans le Rugby Championship avant de concéder, il y a deux semaines à Cardiff, leur première défaite face au pays de Galles depuis 10 ans.

- Galles sur sa lancée ? -

Pour rendre le tableau encore plus noir, ils seront privés de leur N.8 et "gratteur" N.1 David Pocock, blessé, et ont toujours perdu en cinq confrontations contre l'Angleterre depuis qu'elle est entraînée par Jones, leur compatriote et ancien sélectionneur.

L'actuel, Michael Cheika, a une nouvelle fois été conforté par sa direction après la défaite au pays de Galles, qui de son côté voudra confirmer cette victoire de prestige contre l'Afrique du Sud, redressée depuis l'arrivée de Johan "Rassie" Erasmus en début d'année (succès en Nouvelle-Zélande dans le Rugby Championship, en France et en Ecosse en novembre).

En cas de succès, le XV du Poireau signerait une neuvième victoire de suite (une première depuis 1999) pour terminer en beauté une année 2018 où il a gagné en profondeur de banc en vue du rendez-vous au Japon.

Elle s'est moins bien passée pour l'Argentine, qui a changé de sélectionneur en cours d'année avec l'arrivée de Mario Ledesma. Battu pour ses deux premières sorties en Europe, en Irlande et en France, l'ancien talonneur cherchera en Ecosse à ne pas repartir fanny au pays.

Enfin, les deux premiers mondiaux, la Nouvelle-Zélande et l'Irlande, terminent par un match à leur main (Italie et Etats-Unis) après s'être affrontées samedi dernier (16-9 pour le XV du Trèfle).

Le programme:

(14h00) à Rome, Italie - Nouvelle-Zélande

(14h30) à Edimbourg, Ecosse - Argentine

(15h00) à Twickenham, Angleterre - Australie

(17h20) à Cardiff, pays de Galles - Afrique du Sud

(18h30) Irlande - Etats-Unis

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.