DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Basket Elite: l'ASVEL stoppe Boulazac et reste en tête

Vous lisez :

Basket Elite: l'ASVEL stoppe Boulazac et reste en tête

Taille du texte Aa Aa

Villeurbanne a mis fin à la série de Boulazac, 77 à 61, samedi à l'Astroballe et conservé seul la tête du Championnat de France de basket.

Le club de la Dordogne restait sur trois succès d'affilée (et quatre en cinq journées), mais n'a pas fait le poids dans la salle du grand favori pour le titre, où le Croate Miro Bilan a dominé à l'intérieur avec 15 points et 12 rebonds.

gi

Après les défaites de Levallois et de Strasbourg vendredi, toutes les deux à domicile contre la lanterne rouge Fos-sur-Mer (90-81) et Nanterre (85-75), l'ASVEL creuse l'écart avec deux succès d'avance.

Dijon a rejoint les poursuivants en enfonçant Limoges à Beaublanc, 79 à 67, grâce à 23 points du meneur américain David Holston. Le CSP est 14e avec quatre victoires et sept défaites.

Le groupe de chasse (7 victoires, 4 défaites) pourrait devenir un quintette si Nanterre et Le Mans l'emportent à domicile, respectivement contre Châlons-Reims et Monaco dimanche.

Chalon-sur-Saône a subi sa troisième défaite de suite à Pau-Orthez, 101 à 96. Le club béarnais a été porté par son duo d'Américains C.J. Harris (31 points, 7/8 à 3 points) et Donta Smith, pas si loin du triple double (19 points, 7 rebonds, 10 passes), et par le pivot zimbabwéen Vitalis Chikoko (27 points). Les deux Elans sont à égalité en milieu de classement (6 victoires, 5 défaites).

La journée se terminera lundi par le match des derniers entre Cholet (17e) et Antibes (18e).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.