DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coupe Davis: Noah entretient le mystère sur ses choix pour dimanche

Vous lisez :

Coupe Davis: Noah entretient le mystère sur ses choix pour dimanche

Coupe Davis: Noah entretient le mystère sur ses choix pour dimanche
Taille du texte Aa Aa

Le capitaine Yannick Noah, qui a qualifié la tâche qui attend l'équipe de France, menée 2-1 par la Croatie en finale de la Coupe Davis, de "montagne à gravir", a sans surprise entretenu samedi soir le mystère sur ses choix pour les deux derniers simples programmés dimanche.

"Je ne vois pas une bonne raison de vous donner ma composition pour demain (dimanche), a-t-il souri en conférence de presse. Il y a beaucoup de questions en suspens. On verra demain, une heure avant le premier match. On a jusqu'à demain 11h55. Il faut que je sois à l'heure !"

gi

"On va se retrouver, on va décider de la stratégie à adopter. On va prendre cette décision au calme, tranquillement", s'est-il borné à ajouter.

Le capitaine tricolore n'a pas été beaucoup plus disert sur l'état de forme de Jo-Wilfried Tsonga, touché aux adducteurs vendredi au cours de sa défaite face au N.1 croate, Marin Cilic (6-3, 7-5, 6-4), et incertain depuis.

"Jo a eu une petite alerte en fin de match, il a joué quelques jeux en étant un peu handicapé. Il n'a pas joué depuis, il a fait des soins, on va voir demain", a-t-il déclaré.

Interrogé sur le précédent de 1939, quand l'Australie a remporté la Coupe Davis après avoir été menée 2-0 par les États-Unis en finale - cas unique jusque-là - Noah a répondu penser "surtout à la montagne qu'on doit gravir demain". "On aura face à nous deux joueurs exceptionnels. (...) Il faut élever notre niveau. On a encore un peu d'air. On va essayer d'être bons", a-t-il poursuivi.

Quant à son état d'esprit et celui des Bleus samedi, Noah a expliqué qu'ils ont été partagés entre "l'envie de rapporter un point pour pouvoir continuer la bagarre et la crainte de prendre 3-0 et de jouer pour rien le dimanche". "Ça aurait été terrible. 3-0, ça aurait vraiment été un cauchemar. Pour nous, pour le public, pour cette finale", a-t-il soufflé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.