DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

C1 AEK-Ajax: l'UEFA examinera les incidents le 13 décembre

Vous lisez :

C1 AEK-Ajax: l'UEFA examinera les incidents le 13 décembre

C1 AEK-Ajax: l'UEFA examinera les incidents le 13 décembre
Taille du texte Aa Aa

La commission de discipline de l'UEFA étudiera le 13 décembre les incidents survenus mardi en Grèce pendant la rencontre de Ligue des champions entre l'AEK Athènes et l'Ajax Amsterdam, a annoncé mercredi l'instance européenne.

"Le dossier sera instruit par l'organe de discipline, d'éthique et de contrôle de l'UEFA le 13 décembre", indique un communiqué au lendemain des heurts qui ont éclaté dans l'enceinte du stade olympique d'Athènes entre supporters des deux camps, jusqu'à l'intervention des forces anti-émeutes.

gi

Six fans de l'Ajax Amsterdam et trois policiers ont été blessés, selon la police. Des spectateurs ont lancé des fusées éclairantes et un cocktail Molotov, selon un photographe de l'AFP sur place.

Ces débordements exposent l'AEK à des sanctions sévères de l'UEFA.

Dans son communiqué, l'instance organisatrice de la Ligue des champions évoque des "jets d'objets", l'usage de "fumigènes", une "invasion de terrain par les supporteurs" et une "organisation défaillante" notamment pour justifier l'ouverture d'une instruction contre le club grec, battu 2-0 par Amsterdam.

L'Ajax devra elle répondre de jets d'objets et de fumigènes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.