DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Longines Master Paris: des chevaux, des champions et des stars de ciné

Vous lisez :

Longines Master Paris: des chevaux, des champions et des stars de ciné

Kevin Staut au Jumping de Bordeaux, le 3 février 2018
@ Copyright :
MEHDI FEDOUACH
Taille du texte Aa Aa

Pour leurs 10 ans, les Masters de Paris s'offrent un plateau royal avec des champions olympiques mais aussi des people comme l'acteur Guillaume Canet ou la fille de Bruce Springsteen, Jessica, engagés sur des épreuves de sauts d'obstacles, ce week-end à Villepinte près de Paris.

C'est le rendez-vous des accros au cheval. Créé en 2009 par le plus passionné de tous, le Belge Christophe Ameeuw, les Longines Masters - un circuit de 3 étapes avec Hong Kong en février et New York en avril - proposent un vrai show, qui allie performance sportive et divertissement.

gi

Au programme, des concours de vitesse, des épreuves qui mettent en avant les jeunes cavaliers, un duel samedi soir entre les meilleurs européens et les meilleurs américains, la Riders Masters Cup, et en bouquet final dimanche après-midi, un Grand Prix cinq étoiles, comptant pour le classement mondial et richement doté (300.000 euros). Le tout dans le cadre du Salon du Cheval qui réunit plus de 200.000 visiteurs au Parc des Expositions à Villepinte, dans le nord de Paris.

"Venir dans la plus belle capitale du monde, la capitale lumière, du lifestyle, la capitale du sport équestre, parce que c'est la plus grosse fédération équestre au monde, je me suis dit il y a 10 ans que je ne pouvais pas faire les choses à moitié", raconte à l'AFP Christophe Ameeuw.

- Nouveaux fans -

"La première année on a mis le niveau très haut. C'est vrai qu'on a eu besoin des célébrités, des personnalités comme ambassadeur mais à la fin c'est toujours le sport qui parle. Il y a 10 ans à Paris on était le seul Grand Prix cinq étoiles, aujourd'hui il y en a six. Mais le Longines Master de Paris reste toujours le rendez-vous. Je crois que sincèrement c'est le début de l'aventure", poursuit le créateur de l'événement, dont l'unique objectif est de faire parler du sport équestre et de "créer des nouveaux fans".

Dans les rôles principaux, on retrouve une pléiade de champions olympiques comme les Français Philippe Rozier, Kevin Staut et Pénélope Leprévost, sacrés par équipes aux Jeux de Rio en 2016. Mais aussi le Suisse Steve Guerdat, roi du saut d'obstacles aux JO-2016 ou encore les Américains McLain Ward et Laura Kraut, médaillés d'or par équipe aux Jeux de Pékin en 2008. Il y aura aussi les Britanniques Ben Maher et Scott Brash (par équipe) et le Canadien Eric Lamaze, champion olympique 2008 en individuel.

Ce sera aussi l'occasion pour l'Américaine Jessica Springsteen, la fille du roi du rock Bruce Springsteen, de prendre encore plus de hauteur à 27 ans en intégrant l'équipe US pour disputer samedi soir la Riders Masters Cup.

Enfin, l'acteur-réalisateur Guillaume Canet, inoubliable dans le film "Jappeloup" consacré à ce cheval héros des Jeux de 1988, sera de la partie. Passionné lui aussi de cheval et motivé par la compétition, il entend battre son record en passant 1,90 m.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.