DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Beaver Creek: les Suisses à la norvégienne sur la descente

Vous lisez :

Beaver Creek: les Suisses à la norvégienne sur la descente

Beaver Creek: les Suisses à la norvégienne sur la descente
Taille du texte Aa Aa

Les Suisses Beat Feuz et Mauro Caviezel ont signé le doublé vendredi sur la descente raccourcie de Beaver Creek (Colorado), pourtant propriété des skieurs norvégiens en Coupe du monde depuis 5 ans, les Français Adrien Théaux et Johan Clarey échouant au pied du podium.

Presque intouchable sur la piste de la "Birds of prey", où il compte 4 victoires en descente, dont la course de l'année dernière, le Norvégien Aksel Lund Svindal a été repoussé sur la 3e marche du podium. Son compatriote Kjetil Jansrud, également habitué du podium à Beaver Creek, a terminé loin derrière (17e).

gi

Les Suisses ont été les plus rapides sur une descente amputée de sa première partie à cause du vent, avec Beat Feuz dans le premier rôle en 1 min 13 sec 59/100e, 7 centièmes devant son compatriote Mauro Caviezel.

Feuz, 31 ans, remporte sa 11e victoire en Coupe du monde, la 8e en descente, et se rattrape d'une première étape de Coupe du monde décevante la semaine dernière à Lake Louise (Canada).

Ultra-dominateur à l'entraînement, le tenant du titre du globe de descente ne s'était classé que 6e de la descente et 10e du super-G. Sa victoire lui permet de prendre la tête du classement de la Coupe du monde de descente, avec 140 points, devant l'Autrichien Max Franz, vainqueur à Lake Louise mais seulement 13e vendredi.

- Les Français 4e et 5e -

Plus surprenante la 2e place de l'autre Suisse Mauro Caviezel, 30 ans, qui signe le meilleur résultat de sa carrière et un deuxième podium en trois courses cette saison après sa 3e place sur le super-G de Lake Louise.

Le Français Johan Clarey, auteur d'un très bon début de saison, a de nouveau terminé 5e, comme sur la descente de Lake Louise le week-end dernier. Il a été devancé de 5/100e par son coéquipier Adrien Théaux, qui termine à 13/100e du podium.

"C'est une très bonne course pour moi, s'est réjoui Clarey. J'ai peut-être été un peu trop facile, un peu trop propre sur les lignes c'est ce qui me coûte le podium je pense".

"Relativement satisfait" de sa course, Théaux a noté "quelques petits regrets et un petit peu frustré parce que c'est ma je ne sais combientième 4e place (la 10e en Coupe du monde, ndlr)".

La course a été interrompue quelques minutes suite à la chute spectaculaire de l'Allemand Thomas Dressen, parti en 9e position, évacué sur civière.

Les spécialistes de la vitesse ont dû composer avec un seul entraînement, au lieu de trois habituellement, le dernier de jeudi ayant notamment été annulé à cause d'importantes chutes de neige.

La météo incertaine a aussi poussé la Fédération internationale de ski (FIS) à inverser dans le programme la descente, initialement prévue samedi, et le super-G, initialement prévu vendredi, qui sera donc disputé samedi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.