DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Boxe: Stevenson toujours en soins intensifs

Taille du texte Aa Aa

L'état de santé du boxeur canadien Adonis Stevenson était toujours "stable" lundi, a indiqué l'hôpital de Québec où il est traité en soins intensifs depuis samedi soir et la perte de son titre WBC des mi-lourds face à l'Ukrainien Oleksandr Gvozdyk.

"Le CHU de Québec-Université Laval confirme qu'il est toujours hospitalisé à l'unité des soins intensifs et (qu'il) est actuellement sous sédation contrôlée", selon un communiqué du centre hospitalier.

gi

"Son état demeure stable", a souligné le CHU de la capitale québécoise.

Ni le CHU, ni le manager de Stevenson, Yvon Michel, n'ont commenté les informations données par plusieurs médias québécois selon lesquelles le boxeur aurait été plongé dans un coma artificiel après son combat perdu samedi contre Gvozdyk.

Le manager avait annoncé dimanche matin que son boxeur était "dans une condition critique aux soins intensifs".

"J'ai discuté avec les gens de l'hôpital. Il était confus à son arrivée. On redoute une commotion cérébrale. C'est très inquiétant", avait déclaré son manager lors de la conférence de presse d'après-match à laquelle Stevenson ne s'était pas présenté.

Le boxeur, qui ne s'est plus aventuré hors du Canada depuis plus de sept ans, remettait en jeu samedi soir pour la dixième fois son titre conquis en juin 2013 face à l'Américain Chad Dawson.

Il a été dominé presque de bout en bout par Gvozdyk, et leur duel a été arrêté par l'arbitre à la 11e des 12 reprises.

L'Ukrainien, médaillé de bronze des JO-2012 de Londres, a fait la différence grâce à un enchaînement de coups qui a coincé Stevenson dans les cordes et l'a envoyé au tapis, avant l'intervention de l'arbitre.

Le CHU a demandé aux fans inquiets et aux médias "de permettre aux proches de M. Stevenson de traverser cette épreuve dans l'intimité".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.