DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Boxe: Wilder veut donner à Fury sa revanche

Taille du texte Aa Aa

L'Américain Deontay Wilder, qui a conservé sa ceinture de champion WBC des lourds à l'issue du spectaculaire nul contre Tyson Fury samedi à Los Angeles, a dit mardi avoir "hâte" de combattre à nouveau le Britannique, qui en doutait.

"Je suis prêt à le refaire", a dit l'Américain de 33 ans lors d'une conférence de presse téléphonique. "Mon objectif principal est Tyson Fury. J'ai hâte de lui donner sa revanche aussi vite que possible".

gi

Fury (30 ans) avait avancé lundi que Wilder allait chercher à esquiver une revanche: "J'ai la drôle d'impression qu'il va enfiler ses baskets et rester à bonne distance de moi à tout prix".

Wilder, qui s'était montré enthousiaste samedi à l'idée de combattre le Britannique Anthony Joshua, champion IBF, WBA et WBO des lourds, en vue d'une réunification, a changé de pied mardi.

"Je n'ai même pas pensé à Joshua", a-t-il affirmé, tout en insistant à propos de Fury: "Je ne veux pas d'autres combats avant lui".

Samedi au Staples Center de "LA", Wilder avait arraché le nul et ainsi conservé son titre de champion WBC des poids lourds, notamment en envoyant au tapis son adversaire lors de la 12e et dernière reprise.

Fury, de retour en 2018 sur les rings après avoir sombré dans la dépression et avoir été miné par des addictions, dominait jusque-là les pointages.

Un juge-arbitre a donné la victoire à Wilder (115-111), un deuxième a estimé que Fury devait s'imposer (115-110), et le troisième n'a pas pu les départager (113-113)

Ils étaient tous deux invaincus avant ce combat très attendu, avec 40 victoires pour Wilder et 27 pour Fury.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.