DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Etats-Unis & Chine unis contre le fentanyl, 50 fois plus dur que l'héroïne

Vous lisez :

Etats-Unis & Chine unis contre le fentanyl, 50 fois plus dur que l'héroïne

Photo de fentanyl : accord Chine Etats-Unis contre cette drogue synthétique
Taille du texte Aa Aa

Le fentanyl est un tueur sans pitié, dont les proies préférées sont des Nord-Américains. Rien qu'aux Etats-Unis, 28 000 personnes sont mortes en 2017 à cause de ce sédatif qui peut se transformer en puissante drogue synthétique, environ cinquante fois plus forte que l'héroïne. L'un des plus gros pourvoyeurs dans le monde est la Chine. Alors, puisqu'il vaut mieux s'adresser à Dieu qu'à ses saints, le président américain a décidé d'en parler directement à son homologue chinois : Donald Trump et Xi Jinping viennent de se voir en tête-à-tête à Buenos Aires, la capitale argentine, pour enfin régler leurs différends commerciaux.

Réglementer sévèrement toutes les sortes de fentanyl

Le dirigeant chinois a promis que son régime allait s'attaquer encore plus durement aux trafiquants et à leurs laboratoires clandestins, échanger très régulièrement des renseignements avec les services anti-drogue américains, et - ce qui pourrait être d'une meilleure efficacité encore - étendre la réglementation stricte à toutes les catégories de fentanyl, et la renforcer, car il en existe près de 25 sortes différentes. Les producteurs illégaux passent ainsi leur temps à modifier la composition des quelques formules réglementées pour échapper aux contrôles.

Ce produit, détourné de son usage de calmant pour les malades atteints de cancer, fait de plus en plus de ravages ces dernières années en provoquant des overdoses. "Si la Chine s'en prend à cette drogue horrible et applique la peine de mort aux distributeurs et aux revendeurs, les résultats seront sensationnels", s'est enthousiasmé Donald Trump avec son langage désinhibé habituel. Le boulot des autorités chinoises va être beaucoup plus délicat et compliqué que cette formule à l'emporte-pièce.

Mission très difficile pour les services de sécurité chinois

D'abord, ce pays on ne peut plus vaste a recensé sur son territoire près de 400 000 entreprises qui produisent ou distribuent des produits chimiques et les laboratoires, même s'ils ne sont pas dans la clandestinité, sont souvent guidés par l'appât du gain. Imaginez ! Avec seulement un kilo de fentanyl, on peut obtenir plusieurs dizaines de kilos d'héroïne : environ 10 000 dollars investis pour 500 000 dollars dans la poche à l'arrivée.

Une lutte d'autant plus difficile que, pour les Américains, se procurer du fentanyl est un jeu d'enfant, ou presque ! Il suffit de le commander sur internet, de payer avec une carte de crédit, et on reçoit le petit colis chez soi en toute tranquillité. D'ailleurs, le pouvoir chinois renvoie aussi l'administration Trump à ses responsabilités : "Le gouvernement américain doit à l'évidence en faire davantage pour réduire la demande", a souligné le ministère des Affaires étrangères de Pékin.