DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ski alpin: la terrible pente de la Face de Bellevarde à Val d'Isère

Vous lisez :

Ski alpin: la terrible pente de la Face de Bellevarde à Val d'Isère

Le Rocher de Bellevarde à Val d'Isère, le 12 décembre 2012
@ Copyright :
FRANCK FIFE
Taille du texte Aa Aa

La Face de Bellevarde, mythique piste de la station de Val d'Isère, connue pour sa pente terrible, accueille la Coupe du monde de ski alpin messieurs samedi et dimanche.

La "Face", abrupte, se jette sous le Rocher de Bellevarde, qui domine Val d'Isère, pour terminer sa course dans la station.

gi

"On lutte pour rester dans la bonne ligne. Le plaisir on le prend quand on passe la ligne", souffle le Français Mathieu Faivre, vainqueur ici en 2016.

Sur le géant, la Face propose un dénivelé de 450 m pour une course longue de 1.192 m, soit une pente moyenne de près de 40%, avec des passages vertigineux à 70%.

"C'est la piste où musculairement on a le moins de répit. A chaque instant il faut rectifier les lignes, notre position sur les skis", poursuit Faivre. "Le mythe de Val d'Isère, c'est la Face de Bellevarde. C'est une très bonne chose pour le spectacle".

"Par rapport à la piste, j'aime son côté rigueur et combat", ajoute Victor Muffat-Jeandet, licencié à Val d'Isère. "Ca me convient plutôt bien c'est une piste ou il faut faire parler son cœur et ses tripes".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.