DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Boxe: la WBC donne son feu vert à un 2e combat Wilder-Fury

Vous lisez :

Boxe: la WBC donne son feu vert à un 2e combat Wilder-Fury

Taille du texte Aa Aa

La WBC a donné vendredi son feu vert pour un deuxième combat entre l'Américain Deontay Wilder, champion des lourds, et au Britannique Tyson Fury, moins d'une semaine après un nul dans un combat spectaculaire.

"Wilder et Fury ont offert à la boxe l'un des plus beaux combats chez les lourds depuis longtemps, ce qui a créé une forte demande populaire pour un second combat", a expliqué la WBC.

gi

"Notre conseil d'administration a voté à l'unanimité en faveur d'un second combat", a-t-elle ajouté.

Wilder a conservé son titre WBC après ce nul à l'issue d'une combat où il a certes envoyé Fury au tapis à deux reprises, mais où il a été aussi dominé par son adversaire.

Les deux boxeurs étaient invaincus avant ce combat, 40 victoires, dont 39 avant la limite, pour Wilder, 27 pour Fury, dont 19 par KO.

Wilder aurait pu privilégier un combat très attendu et rémunérateur contre l'autre terreur des lourds, le Britannique Anthony Joshua, champion WBA, IBF et WBO de la catégorie-reine, mais il a rapidement fait savoir que un nouveau duel contre Fury était sa priorité.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.