DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les sanctions américaines relèvent du "terrorisme économique" (Iran)

Vous lisez :

Les sanctions américaines relèvent du "terrorisme économique" (Iran)

Les sanctions américaines relèvent du "terrorisme économique" (Iran)
Taille du texte Aa Aa

Les sanctions américaines "injustes" contre l'Iran relèvent du "terrorisme économique", a affirmé samedi le président Hassan Rohani lors d'une conférence régionale à Téhéran.

"Les sanctions américaines injustes et illégales contre (...) l'Iran constituent un exemple clair de terrorisme", a déclaré M. Rohani dont le discours était retransmis à la télévision.

gi

Le président iranien s'exprimait lors d'une conférence sur la lutte contre le "terrorisme" à laquelle participent les présidents des parlements d'Afghanistan, de Chine, du Pakistan, de Russie et de Turquie.

"Le terrorisme économique vise à créer la panique dans l'économie d'un pays et à faire peur à d'autres Etats" pour les empêcher d'investir dans le pays visé par les sanctions, a ajouté M. Rohani.

"Nous faisons face à un assaut global qui ne menace pas seulement notre indépendance et notre identité mais aussi qui cherche à rompre nos relations de longue date" avec d'autres pays, a-t-il dit encore.

Les Etats-Unis, ennemis de l'Iran, ont quitté unilatéralement en mai l'accord sur le nucléaire iranien, conclu en 2015 à Vienne entre Téhéran et plusieurs grandes puissances.

L'administration de Donald Trump a par la suite rétabli des sanctions américaines, notamment contre le secteur énergétique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.