DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: Rennes finit par prendre le meilleur sur Dijon

Vous lisez :

Ligue 1: Rennes finit par prendre le meilleur sur Dijon

Ligue 1: Rennes finit par prendre le meilleur sur Dijon
Taille du texte Aa Aa

Bien moins en jambes et déterminé qu'à Lyon en milieu de semaine, Rennes a péniblement pris le meilleur sur Dijon (2-0) à cinq jours d'un match décisif en Ligue Europa, samedi lors de la 17e journée de Ligue 1.

Grâce à ce succès, Rennes met fin à cinq matches sans succès au Roazhon Park et enchaîne pour la première fois de la saison deux victoires de suite.

gi

Au classement, les Bretons profitent de la journée tronquée par les annulations de matches en raison des mouvements sociaux pour repointer le bout du nez dans le haut du classement, 9e rang avec 23 points.

Avec 16 unités, Dijon se place au 16e rang, mais est rejoint par Amiens vainqueur à Guingamp (2-1) et à portée de Caen (18e avec 13 points), qui joue dimanche à Strasbourg.

Pour son premier match à domicile, Julien Stephan avait reconduit un schéma de jeu proche de celui qui avait ramené trois points de Lyon (2-0).

Mais si les Rouges et Noirs avaient fait le dos rond et puni l'OL sur ses points faibles en contre, ils ont eu beaucoup plus de mal à faire le jeu face à un Dijon bien en place dans son 3-5-2.

Il a fallu l'aide du malheureux Laurent Ciman, qui a dévié une frappe à l'entrée de la surface de Benjamin Bourigeaud, entré trois minutes plus tôt, et que Bobby Allain semblait sur le point de capter, pour débloquer une situation compliquée (1-0, 69e).

La faute en revient largement aux Bourguignons qui ont très bien coupé les chemins de passes de leurs adversaires et empêché Rennes de dominer les ailes grâce à Hamari Traoré et Ismaïla Sarr.

Les rares fois ils ont réussi à enchaîner rapidement vers l'avant, les Rennais se sont montrés dangereux par Sarr (29) ou Niang (53), un peu gourmand en tentant une talonnade derrière la jambe d'appui sur une passe de Sarr, alors qu'il était à six mètres des buts (36).

Après des échecs de Niang (72, 85), Sarr puis Bourigeaud (89), c'est Hatem Ben Arfa, déjà auteur d'un grosse occasion sauvée sur la ligne (81), qui a tué tout suspense à la fin du temps réglementaire (2-0, 90) d'une frappe croisée à ras de terre qui ressemblait à son but à Lyon mercredi.

Il s'agit du troisième match consécutif de L1 où Ben Arfa, qui semble enfin trouver son rythme, marque.

L'autre bonne nouvelle est que Rennes a aussi enchaîné un deuxième match sans prendre de but.

Présent sur des tentatives de Wesley Saïd (10, 27) ou une frappe de Benjamin Jeannot après un cafouillage (62), Abdoulaye Diallo semble enfin inspirer confiance dans les cages.

Rennes va pouvoir préparer son match contre Astana, jeudi. Un succès lui offrirait une place en 16e de finale de la C3, avant un déplacement chez la lanterne rouge Guingamp, qui pourrait ouvrir de nouvelles ambitions aux Rouges et Noirs pour 2019.

Résultats de la 17e journée du championnat de France de football:

samedi

Rennes - Dijon 2 - 0

Guingamp - Amiens 1 - 2

dimanche

(15h00) Strasbourg - Caen

(17h00) Lille - Reims

Reportés au 15-16 janvier

Monaco - Nice

Nîmes - Nantes

Paris SG - Montpellier

Saint-Etienne - Marseille

Angers - Bordeaux

Toulouse - Lyon

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.