Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Venezuela: le pouvoir remporte des municipales marquées par l'abstention

Venezuela: le pouvoir remporte des municipales marquées par l'abstention
Taille du texte Aa Aa

Le parti du président vénézuélien Nicolas Maduro a remporté dimanche une large victoire lors d'élections municipales marquées par une très forte abstention et par l'interdiction faite aux partis d'opposition d'y participer.

Le Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV) a remporté 142 des 156 conseils municipaux pour lesquels les résultats sont déjà connus, a annoncé la présidente du Conseil national électoral (CNE), Tibisay Lucena.

Jusqu'à présent, l'opposition contrôlait environ un quart des 335 conseils municipaux que compte le Venezuela.

Avant le scrutin, les principaux partis de l'opposition avaient été exclus des élections municipales par le CNE, au motif qu'ils avaient boycotté l'élection présidentielle du 20 mai dernier, lors de laquelle M. Maduro a obtenu un nouveau mandat.

Sur 20,7 millions d'électeurs inscrits, seuls 5,6 millions ont voté dimanche, soit un taux d'abstention de 72,6%. De nombreux bureaux de vote sont restés déserts.

Mme Lucena s'est félicitée d'"une journée tranquille de civisme et d'exercice de la démocratie". Et le président Maduro, après avoir voté dans l'ouest de Caracas, s'est réjoui que les Vénézuéliens aient exercé "leur droit de voter librement".

Depuis Bogota, où il vit en exil, l'opposant Julio Borges, ancien président du Parlement, s'est insurgé contre les conditions du scrutin. "Les +élections+ d'aujourd'hui sont une farce à laquelle le pays ne croit pas, c'est pour cela que les bureaux de vote sont vides", a-t-il écrit sur Twitter.

Une électrice âgée de 56 ans, Beatriz Pallares, a déploré "un jour triste, parce que les gens ont décidé de ne pas voter". Elle était venue voter dans un bureau désert de Chacao, un quartier de Caracas connu comme un bastion de l'opposition. "Jamais je ne céderai mes droits", a-t-elle déclaré à l'AFP.

On pouvait voir des bureaux également vides dans divers quartiers de Caracas.

M. Maduro doit entamer un nouveau mandat présidentiel de six ans le 10 janvier en conséquence de sa victoire à l'élection présidentielle du 20 mai, dont le résultat n'a pas été reconnu par les Etats-Unis, l'Union européenne et la plupart des pays d'Amérique latine.

Les élections municipales se sont tenues dans un contexte économique désastreux pour le Venezuela, miné par une inflation galopante, les pénuries et la cherté de la vie, en particulier pour les produits alimentaires et les médicaments.

Au moins 2,3 millions de Vénézuéliens ont quitté le pays depuis 2015.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.