Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: trois rencontres reportées "en raison de l'actualité", Marseille-Bordeaux en attente

Taille du texte Aa Aa

Caen-Toulouse, initialement prévu samedi pour la 18e journée de L1, est la 3e rencontre du week-end à être reportée "en raison de l'actualité et de l'affectation des forces de l'ordre sur d'autres missions", a annoncé mercredi la Ligue de football professionnel (LFP).

Auparavant, Nantes - Montpellier et Nice - Saint-Etienne ont connu le même sort. Une quatrième rencontre pourrait suivre, le préfet de police des Bouches-du-Rhône ayant demandé mercredi le report du match Marseille-Bordeaux, programmé dimanche à 21h00.

"Entre gilets jaunes, plan Vigipirate urgence attentats et les manifestations prévues à Marseille, on ne pourrait pas assurer la sécurité de la rencontre", a-t-on expliqué à la préfecture de police.

Les autorités et la LFP étudient "la possibilité d'une organisation de Nice-Saint-Etienne le dimanche à 17h00", au lieu de vendredi à 20h45, "afin d'éviter un report à une date ultérieure", alors que les deux clubs comptent déjà un match reporté de la 17e journée, en raison des manifestations des "gilets jaunes".

En ce qui concerne les rencontres Caen-Toulouse et Nantes-Montpellier, toutes deux initialement prévues samedi, la commission des compétitions de la Ligue "fixera ultérieurement" les nouvelles dates.

A Nantes, près de 3.000 personnes, dont une grande partie portait des gilets jaunes, ont défilé dans le centre-ville samedi dernier. Treize personnes ont été interpellées tandis que cinq policiers et trois manifestants ont été blessés lors de cette manifestation.

- "Minute de recueillement" -

De nombreuses autres villes en France ont été concernées par la mobilisation des "gilets jaunes" samedi, ce qui avait conduit les autorités préfectorales à demander le report de six matches de la 17e journée de L1.

Outre les possibles manifestions des "gilets jaunes" ce week-end, le gouvernement a surtout porté le niveau du plan Vigipirate à "urgence attentat" après l'attaque sur le Marché de Noël de Strasbourg qui a fait deux morts et treize blessés. "Une troisième étant en état de mort cérébrale", selon le procureur de Paris Rémy Heitz lors d'une conférence de presse mercredi.

"En signe d'hommage et de solidarité avec les victimes de la fusillade de Strasbourg", la LFP a décidé d'observer ce week-end "une minute de recueillement" sur tous les terrains avant le coup d'envoi des rencontres de la 18e journée de Ligue 1 et de Ligue 2, a-t-elle également annoncé.

Les matches reportés de la 17e journée Angers-Bordeaux et PSG-Montpellier ont été programmés le mardi 15 janvier, respectivement à 19h00 et 21h00.

Toujours au sujet de la 17e journée, Toulouse-Lyon, Nîmes-Nantes et Monaco-Nice se joueront le mercredi 16 janvier à 19h00, tandis que Saint-Etienne – Marseille est programmé à 21h00.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.