DERNIERE MINUTE

Le sélectionneur des All Blacks Steve Hansen partira après le Mondial-2019

Le sélectionneur des All Blacks Steve Hansen partira après le Mondial-2019
Taille du texte Aa Aa

Le sélectionneur des All Blacks Steve Hansen, en poste depuis 2011, a annoncé jeudi qu’il quitterait ses fonctions à la tête de la sélection néo-zélandaise après le Mondial-2019 de rugby au Japon (20 septembre-2 novembre).

“Je crois qu’il est bon pour l‘équipe que quelqu’un de nouveau arrive après la Coupe du monde, quelqu’un avec un regard neuf, une nouvelle réflexion”, a expliqué le coach champion du monde en titre lors d’une conférence de presse à Auckland.

Hansen, 59 ans, a pris la succession en 2011 de Graham Henry, dont il a été adjoint pendant sept ans, puis a mené les Blacks au titre mondial en 2015. Sur 96 matches à la tête de la sélection, il affiche un record de 85 victoires pour trois nuls et huit défaites.

“Son record est inégalé… quoi qu’il arrive désormais dans la carrière de Steve, il restera une légende du rugby néo-zélandais”, a souligné le président de la Fédération néo-zélandaise Brent Impey.

L’adjoint d’Hansen, Ian Foster, et Joe Schmidt, sélectionneur néo-zélandais de l’Irlande, sont pressentis pour lui succéder.

“J’ai mon opinion, mais pour une fois dans ma vie, je vais la garder pour moi, car je ne pense pas que ça soit très utile dans le processus”, a estimé Hansen à propos de son possible successeur.

Que fera-t-il après le Mondial ? “Je ne sais pas. Ne vous fatiguez pas à me demander”, a répondu Hansen, ajoutant que la priorité était de guider les All Blacks vers un troisième titre mondial de suite.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.