Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le vote du Parlement britannique sur l'accord de Brexit en janvier

Le vote du Parlement britannique sur l'accord de Brexit en janvier
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le Parlement britannique se prononcera sur l’accord de Brexit conclu par Theresa May avec l’Union européenne en janvier, après le report du vote qui était prévu cette semaine, a annoncé jeudi le gouvernement.

Le vote se tiendra donc après la reprise parlementaire, prévue le 7 janvier, et avant la date butoir du 21 janvier précédemment fixée par l’exécutif.

Plusieurs députés demandaient à ce que cet accord puisse être voté la semaine prochaine, avant la pause parlementaire pour les fêtes de fin d’année à partir du 21 décembre, mais le point ne figure pas à l’agenda publié sur Twitter par la ministre chargée des Relations avec le Parlement, Andrea Leadsom.

Face à la perspective d’un cuisant échec, la Première ministre conservatrice Theresa May avait annoncé lundi, à la dernière minute, le report du vote sur l’accord prévu le lendemain devant la chambre des Communes, vent debout contre le texte. Elle avait promis de le soumettre à nouveau aux députés avant le 21 janvier.

L’accord de Brexit est vilipendé tant par les “Brexiters” craignant un arrimage permanent du Royaume-Uni à l’UE que par les europhiles espérant encore pouvoir faire marche arrière.

Mme May, qui vient de réchapper d’un vote de défiance de son propre parti, s’exprimera lundi devant la chambre des Communes après sa participation à un sommet européen jeudi et vendredi où elle tentera désespérément d’arracher aux dirigeants européens des “assurances” sur l’accord de Brexit à même de contenter le Parlement britannique.

Elle souhaite notamment s’assurer du caractère temporaire du “filet de sécurité”, une disposition prévoyant en dernier recours le maintien du Royaume-Uni dans une union douanière avec l’UE pour éviter le retour d’une frontière dure sur l‘île d’Irlande.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.