Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Lyon: "Beaucoup de fierté" pour Genesio qui savoure "la victoire d'un groupe"

Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L’entraîneur de Lyon Bruno Génésio a ressenti “beaucoup de fierté” en voyant le comportement de ses joueurs, longtemps menés face au Shakhtar Donetsk (1-1) mercredi à Kiev, mais qualifiés en 8e de finale de Ligue des champions.

“Je crois que cela aurait été assez cruel de ne pas repartir d’ici avec la qualification”, a-t-il commenté, en pointant la “victoire d’un groupe”, des joueurs en passant par le staff médical et la direction.

Q: Quel a été votre sentiment au coup de sifflet final?

R: “Surtout de la satisfaction et de la joie dans un premier temps, du soulagement dans un second parce que la fin de match a été difficile à vivre. Aussi beaucoup de fierté de ma part de voir comment l‘équipe s’est comportée ce soir”.

Q: Quel a été le discours à la pause?

R: “Ce que j’ai dit à la mi-temps, c’est déjà de corriger sur l’aspect défensif ce qui nous gênait beaucoup avec les positions d’Ismaily et Taison qui nous ont mis en difficulté. Et simplement d‘être plus altruiste, plus efficace devant le but parce que je pense qu’on aurait dû rentrer à la mi-temps avec un, voire deux buts d’avance. Je leur ai dit aussi de continuer. Il fallait faire preuve d’un peu plus de lucidité et d’altruisme, mais je ne pense pas que c‘était volontaire. C’est parfois qu’on manque de justesse, de lucidité devant le but”.

Q: Avez-vous eu peur de craquer une nouvelle fois en fin de match, comme face à Hoffenheim?

R: “Peur non, mais forcément c’est tendu quand il reste 4, 5 minutes à jouer et que vous savez que ça peut basculer d’un côté comme de l’autre. Bien évidemment qu’on est pas complètement serein. Mais j’ai senti mon équipe très forte, capable de résister à la furia des dernières minutes de la part du Shakhtar. Je crois que cela aurait été assez cruel de ne pas repartir d’ici avec la qualification”.

Q: Vous avez maintenu votre confiance en Nabil Fekir, moins performant ces derniers temps…

R: “Je suis très content pour lui et bien sûr pour l‘équipe qu’il ait réalisé cette performance et notamment cette action qui nous permet de nous qualifier. C’est mérité parce que je pense qu’il a souffert en silence de certaines critiques, il a fait le dos rond et il a montré ce soir que je pouvais compter sur lui, que je pouvais avoir confiance en lui et que j’avais bien fait d’avoir confiance en lui pour ce match. Pour lui, pour l‘équipe et pour moi, c’est un très bon moment de joie et de partage”.

Q: Est-ce la victoire de l’entraîneur ou des joueurs?

“C’est la victoire d’un groupe avant tout. Ce sont les joueurs qui sont à féliciter ce soir, qui ont réalisé la performance qu’ils devaient réaliser. C’est la victoire d’un staff, technique et médical qui a beaucoup travaillé pour remettre des joueurs sur pied. C’est la victoire de tout un club, du staff, des joueurs et des dirigeants. Je crois qu’il faut féliciter tout le monde parce que si on en est là, c’est que tout le monde a bien fait son travail à un moment donné”.

Q: Avez-vous une préférence concernant votre futur adversaire en 8e de finale?

R: “Pas de préférence parce qu’on a 6 équipes potentielles sur lesquelles on peut tomber au tirage (Dortmund, Barcelone, Porto, Bayern Munich, Real Madrid et Juventus Turin). Ce sont 6 équipes qui font partie des meilleures d’Europe donc on se contentera de ce qu’on aura au tirage. Ce sera déjà deux grands matches à jouer, avec l’aller chez nous. Et puis la possibilité de créer un exploit qui peut nous permettre peut-être d’avancer encore un peu dans cette compétition. On y croira quel que soit l’adversaire que le tirage nous réservera”.

Propos recueillis en conférence de presse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.