DERNIERE MINUTE

JO-2032: candidature commune, les deux Corées rencontreront le CIO en février

JO-2032: candidature commune, les deux Corées rencontreront le CIO en février
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les Corées du Nord et du Sud se sont mises d’accord vendredi pour discuter en février avec le Comité international olympique (CIO) de leur candidature commune à l’organisation des Jeux d‘été 2032, selon un communiqué commun des autorités des deux pays.

Des représentants du Nord et du Sud se rendront le 15 février au siège du CIO à Lausanne (Suisse) pour discuter de leur dossier commun, précise le communiqué publié à l’issue d’une rencontre bi-partite.

Ce projet de candidature commune avait été évoqué pour la première fois en septembre à Pyongyang, à l’occasion du troisième sommet intercoréen entre le leader du Nord Kim Jong Un et le président du Sud Moon Jae-in.

Les deux Corées avaient également exprimé leur volonté de “participer activement” ensemble à d’autres évènements sportifs internationaux, notamment aux JO d‘été de Tokyo en 2020. Les deux nations doivent encore déterminer dans quels sports une équipe unifiée pourrait être engagée, mais un représentant du Sud a fait savoir qu’une décision à ce sujet serait prise dans les prochaines semaines.

“Nous nous sommes mis d’accord pour réduire la liste (des disciplines possibles) aux sports où une coopération entre le Sud et le Nord apporterait une synergie”, a déclaré vendredi aux journalistes le vice-ministre sud-coréen des Sports Roh Tae-kang.

Aux Jeux d’hiver de Pyeongchang (Corée du Sud) en février dernier, les Corées avaient alignée pour la première fois une équipe olympique unifiée, dans le tournoi féminin de hockey sur glace.

Techniquement, les Corées du Nord et du Sud sont toujours en guerre, seul un armistice et non un traité de paix ayant été signé après le conflit armé de 1950-1953.

Mais les JO-2018 ont cristallisé un rapprochement spectaculaire sur la péninsule, débouchant sur l’organisation successive de trois sommets entre les dirigeants Kim Jong Un et Moon Jae-in, ainsi qu’une rencontre historique entre Kim Jong Un et le président américain Donald Trump en juin à Singapour.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.