Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Masters: quatre villes, dont Tokyo et Singapour, défient Londres

Tennis
Tennis -
Tous droits réservés
EDUARDO MUNOZ ALVAREZ
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Tokyo, Singapour, Turin et Manchester sont les quatre dernières rivales de Londres pour accueillir le Masters de fin de saison entre 2021 et 2025, a annoncé vendredi l’ATP, dont la décision n’est pas attendue avant mars 2019.

Le Masters, qui réunit en fin d’année les huit meilleurs joueurs de la saison pendant une semaine, est organisé dans la capitale britannique depuis 2009 et, au moins, jusqu’en 2020.

Plus de quarante villes ont exprimé leur intérêt pour organiser le tournoi depuis que le processus de candidature a été lancé en août, précise l’ATP en dévoilant les cinq, trois en Europe et deux en Asie, retenues dans sa short list.

“Le niveau d’intérêt que nous avons reçu du monde entier durant le processus de candidature reflète le riche héritage de ce tournoi unique”, a estimé le président de l’ATP Chris Kermode.

Depuis sa première édition en 1970, organisée à Tokyo, le Masters a voyagé à travers le monde, s’installant notamment à New York, Francfort, Houston, Shanghai, puis Londres. Son plus long bail sont ses treize ans passés au Madison Square Garden à New York, entre 1977 et 1989.

Avec six sacres, Roger Federer est le joueur le plus titré dans l’histoire de l‘épreuve. Mi-novembre, la dernière édition a été remportée par le jeune Allemand Alexander Zverev, N.4 mondial, aux dépens du N.1 mondial Novak Djokovic.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.