Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Espagne: Griezmann sauve l'Atlético, le Real se rassure avant le Mondial

Espagne: Griezmann sauve l'Atlético, le Real se rassure avant le Mondial
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Griezmann sauveur ! Impliqué sur tous les buts de son équipe, le Français a sorti samedi l’Atlético de Madrid d’un match piège à Valladolid et leur permet de rejoindre, avec une victoire 3-2, le FC Barcelone en tête de la Liga.

Juste derrière, le Real Madrid a tenu le rythme et s’est rassuré avant le Mondial des clubs en disposant sans forcer (1-0) du relégable Rayo Vallecano, pour son dernier match de l’année au Santiago-Bernabéu.

L’Atlético a failli se faire surprendre à Valladolid, et n’a sauvé les meubles que grâce à Antoine Griezmann, auteur à la 80e minute du but de la victoire après une seconde période cauchemardesque qui a vu Valladolid revenir un temps à 2-2.

“Je peux encore m’améliorer. Je ne suis pas à mon meilleur niveau (…). L’entraîneur nous avait dit qu’il fallait faire attention aux centres”, a déclaré le Français après la rencontre.

Il avait pourtant fait le travail en première période: d’abord une passe décisive pour Kalinic à la 26e minute, expédiée entre les jambes du gardien Jordi Masip, puis un penalty imparable (45e+1), concédé par le défenseur Kiko Olivas qui avait dévié sa frappe de la main et accordé après recours à l’arbitrage vidéo.

Mais la meilleure défense de Liga a ployé en seconde période sous la pression d’un bouillant stade José-Zorrilla, à guichets fermés pour la première fois de la saison.

Le “Pucela” a poussé, dominant largement le jeu et multipliant les centres dans la surface de Jan Oblak.

Calero a d’abord réduit le score, de la tête également, à la 57e minute, puis le milieu madrilène Saul Niguez a provoqué l‘égalisation (63e) en expédiant un tir d’Enes Ünal dans ses propres filets.

Malgré cette frayeur, les hommes de Diego Simeone reviennent, avec 31 points, à hauteur du leader, le FC Barcelone, qui joue dimanche sur le terrain de Levante et n’est en tête qu‘à la différence de buts.

Le Real Valladolid reste 12e avec 20 points et peut se faire dépasser par Eibar et Valence.

- Le Real part tranquille –

Côté Real Madrid, les “Merengues” ont à peine rassuré l’exigeant public du Santiago-Bernabéu, trois jours après y avoir sombré en Ligue des Champions (0-3) face au CSKA Moscou.

Dominateurs, les hommes de Santiago Solari ont rapidement ouvert le score d’un tir croisé de Karim Benzema (13e), servi par Lucas Vazquez.

Un service minimum sanctionné par des sifflets en fin de match, d’autant que le Rayo a raté une balle d‘égalisation dans le temps additionnel.

La facture aurait pourtant pu être plus salée: Marco Asensio a perdu un duel (16e) avec le gardien, Toni Kroos a trouvé le poteau (35e) et Sergio Ramos était signalé légèrement hors-jeu après avoir expédié dans la cage un coup franc de l’Allemand (64e).

Le club de Vallecas, privé de plusieurs de ses cadres pour ce match, reste avant-dernier avec 10 points.

Le Real était au contraire au grand complet, l’occasion pour son Ballon d’Or Luka Modric de présenter le trophée aux supporters, qui lui ont réservé une ovation debout.

Les “Merengues” remontent momentanément à la troisième place et à un point des co-leaders, et peuvent maintenant partir sans trop de doutes pour le Mondial des clubs aux Emirats arabes unis, où ils affrontent mercredi les Japonais de Kashima Antlers en demi-finale.

Dimanche, Séville (3e, 28 pts) aura l’occasion de repasser devant le Real et de rejoindre l’Atlético en recevant Gérone (10e, 21 pts) au stade Sanchez-Pizjuan à 12h00.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.