DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iepifani, jeune primat de la nouvelle Eglise orthodoxe ukrainienne

Iepifani, jeune primat de la nouvelle Eglise orthodoxe ukrainienne
Taille du texte Aa Aa

Le métropolite Iepifani, élu samedi à la tête de la nouvelle Eglise orthodoxe ukrainienne indépendante, est un homme qui a vertement dénoncé l'influence religieuse russe en Ukraine et est venu en aide à l'armée de Kiev face aux séparatistes prorusses.

Peu connu du public et âgé seulement de 39 ans, Mgr Iepifani, né Serguiï Doumenko dans la région majoritairement russophone d'Odessa (sud), a fait une carrière éclair au sein du clergé ukrainien, selon sa biographie officielle.

Contrairement à de nombreux dignitaires orthodoxes ukrainiens ayant étudié en Russie, il a fait ses études en Ukraine et en Grèce, à la faculté de philosophie de l'Université nationale d'Athènes (2006-2007).

Mgr Iepifani est considéré comme un proche du Patriarche de Kiev, Filaret, qui avait été excommunié par Moscou pour la création d'une Eglise dissidente en Ukraine en 1992, après la dissolution de l'URSS. Ce dernier a été réhabilité par le Patriarcat de Constantinople en octobre.

Nommé secrétaire de Mgr Filaret en 2008, le jeune ecclésiastique a reçu le titre d'archevêque quatre ans plus tard et celui de métropolite en 2013.

En décembre 2015, moins de deux ans après le début d'une crise sans précédent entre l'Ukraine et la Russie, il a publié un article intitulé "La main de Moscou fouillera-t-elle encore longtemps les âmes ukrainiennes?"

Dans ce texte, il accuse le Kremlin d'"utiliser" la branche de l'Eglise orthodoxe ukrainienne loyale au Patriarcat de Moscou pour "étouffer l'indépendance" du pays.

Selon les médias, Mgr Iepifani s'occupait également de rassembler de l'aide humanitaire en faveur de l'armée ukrainienne, qui se trouvait alors dans un état lamentable et qui est confrontée depuis début 2014 à une rébellion séparatiste armée dans l'est du pays.

"Il a été parmi les premiers à se lancer dans l'aide à l'armée. La première cargaison humanitaire envoyée par des paroisses de la région de Kiev a été réunie à l'initiative du métropolite Iepifani", affirme ainsi sur sa page Facebook le prêtre orthodoxe Kostyantyn Kholodov.

Acclamé samedi soir dans le centre de Kiev par une foule qui scandait "Félicitations!", Mgr Iepifani a invité tous les fidèles et prêtres ukrainiens à rejoindre la nouvelle Eglise indépendante.

"Les portes de notre Eglise sont ouvertes à tous. Nous appelons tout le monde à s'unir et à rejoindre cette Eglise", a-t-il proclamé aux côtés du chef de l'Etat, Petro Porochenko, et du président du Parlement, Andriï Paroubi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.