Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une ville des Philippines fête le retour de cloches restituées par les Etats-Unis

Une ville des Philippines fête le retour de cloches restituées par les Etats-Unis
Taille du texte Aa Aa

La ville de Balangiga dans le centre des Philippines a fêté samedi dans la liesse la restitution de trois cloches saisies au début du XXe siècle par l'armée américaine et qui ont résonné de nouveau pour la première fois sur le sol philippin en présence d'une foule de plusieurs milliers de personnes.

Les Etats-Unis ont restitué mardi dernier ces trophées de guerre confisqués en 1901 lors d'une sanglante campagne de représailles et que Manille réclamait depuis des dizaines d'années.

"Les cloches ont été restituées. Le mérite en revient aux Américains et aux Philippins", a déclaré le président philippin Rodrigo Duterte après avoir fait sonner l'une des cloches devant une foule de plusieurs milliers de personnes, des responsables américains et des représentants de l'Eglise.

Le président philippin a adopté un ton rarement positif à un moment où les relations entre l'archipel et les Etats-Unis traversent une phase délicate.

Pour les habitants de Balangiga, les cloches sont le symbole de la longue lutte des Philippines pour l'indépendance, et d'un moment sombre de leur histoire, lorsque la ville avait été entièrement rasée, des milliers de Philippins tués et les trois cloches saisies en représailles d'une attaque qui avait fait 48 morts parmi les soldats américains.

Cet épisode a fait l'objet de commémorations annuelles dans la ville.

"Toute la ville marche sur un nuage car les cloches sont enfin avec nous", a déclaré à l'AFP Nemesio Duran, 81 ans.

"Nous sommes à présent les gens les plus heureux sur terre", a ajouté M. Duran, qui est le descendant du garçon qui avait fait sonner l'une des cloches, et aurait ainsi donné le signal de l'attaque contre les Américains.

L'ambiance était festive samedi à Balangiga, où les enfants agitaient des pancartes en forme de cloche tandis que des marchands de souvenirs vendaient des cloches en bois et des T-shirts.

Cependant, "les émotions sont mêlées car les cloches me rappellent aussi ce qui s'est passé", confie Constancia Elaba, 62 ans, dont l'enfance a été marquée par les récits de ce douloureux épisode raconté par son père.

"Nous ne pourrons jamais l'oublier", ajoute-t-elle.

Colonie espagnole depuis le XVIe siècle, les Philippines avaient été vendues aux Etats-Unis en 1898 à l'issue de la guerre hispano-américaine. Le pays est devenu indépendant en 1946.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.