DERNIERE MINUTE

Val Gardena: la descente pour Kilde, peur pour Gisin

Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La Norvège est comme chez elle à Val Gardena: après Aksel Lund Svindal vendredi en super-G, c’est un autre des “Attacking Vikings”, Aleksander Aamodt Kilde, qui s’est imposé samedi lors d’une descente marquée par la très impressionnante chute du Suisse Marc Gisin.

Au bas de la Saslong, Kilde (26 ans) a nettement devancé l’Autrichien Max Franz de 86/100 et le Suisse Beat Feuz de 92/100. Il s’agit de la troisième victoire de sa carrière en Coupe du monde, la deuxième en descente.

Côté français, la descente n’a pas apporté les mêmes satisfactions que le super-G. Superbe quatrième vendredi, Johan Clarey a dû cette fois se contenter de la 13e place, alors qu’Adrien Théaux, le meilleur des Bleus, s’est classé 9e. Nicolas Raffort est 29e et les autres Français ont fini au-delà de la 30e place.

Vainqueur vendredi, Svindal, ne s’est de son côté classé que 7e. Mais sa descente a peut-être été conditionnée par les presque 30 minutes d’interruption de l‘épreuve qui ont suivi la chute de Gisin, parti juste avant lui avec le dossard N.18.

Gisin, 30 ans, a commis une petite erreur et ses skis se sont croisés, provoquant sa chute juste avant le saut qui marque l’entrée des “bosses du chameau”, un des secteurs les plus difficiles de la Saslong.

Il s’est envolé et est lourdement retombé sur le dos avant de glisser sur plusieurs dizaines de mètres. Soigné sur la piste pendant plus de 20 minutes, il a ensuite été évacué par hélicoptère vers l’hôpital de Bolzano, distant d’une quarantaine de kilomètres.

- Max Franz régulier –

Dans la soirée, la fédération suisse de ski a publié un communiqué dans lequel elle explique que Gisin est dans un état “si stable qu’il peut être rapatrié en Suisse dès ce soir (…) pour des examens complémentaires”.

Plusieurs médias italiens évoquent tout de même une possible fracture du bassin, plusieurs côtes cassées et une commotion cérébrale.

Avec cette grave chute, l’aspect sportif est passé au second plan, mais la performance de Kilde a pourtant été spectaculaire, le Norvégien pointant nettement en tête du premier au dernier intermédiaire.

Vainqueur du Petit Globe de Cristal du super-G en 2016, Kilde a souvent été victime de son tempérament mais semble avoir réussi à canaliser son énergie, comme le relevait au micro d’Eurosport Italie Kristian Ghedina, quatre fois vainqueur sur la Saslong.

“Il a été très propre, très à l’aise. Il s’est amélioré et il est devenu plus doux. Ca porte ses fruits”, a expliqué l’ancien champion italien.

Derrière Kilde, l’Autrichien Max Franz, vainqueur en descente à Lake Louise (Canada) et en super-G à Beaver Creek (Etats-Unis), a confirmé sa régularité avec une deuxième place qui lui vaut de reprendre à Svindal la tête du classement général de la Coupe du monde.

Franz est également en tête de la Coupe du monde de descente, à égalité de points avec le Suisse Beat Feuz, 3e samedi grâce à une belle fin de parcours.

Les Américains ont de leur côté réussi un beau tir groupé, mais en dehors du podium, avec Bryce Bennett, Steven Nyman et Travis Ganong classés 4e, 5e et 6e.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.