Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: Lyon enfonce Monaco, Lille signe un joli coup à Nîmes

Ligue 1: Lyon enfonce Monaco, Lille signe un joli coup à Nîmes
Taille du texte Aa Aa

Lyon, sur un nuage depuis sa qualification en 8es de finale de la Ligue des champions mercredi, a enfoncé Monaco (3-0) dans sa crise sportive dimanche, tandis que Lille, vainqueur à Nîmes (3-2) en infériorité numérique, a conforté sa place de dauphin du Paris SG en Ligue 1.

La 18e journée a été amputée de six rencontres, tout comme ce fut le cas pour la 17e journée la semaine précédente, en raison du contexte sécuritaire français, entre manifestations sociales des "gilets jaunes" et contexte post-attentat, après l'attaque mardi soir sur le Marché de Noël de Strasbourg qui a fait cinq morts et 11 blessés.

. Lyon, semaine parfaite

Une qualification en huitièmes de la Ligue des champions attendue depuis sept ans mercredi, une victoire de prestige contre l'un des ses habituels rivaux Monaco (3-0), et une 3e place provisoire au classement de L1: Lyon a achevé dimanche une semaine parfaite !

Devant son public, l'OL a ouvert le score d'entrée de jeu grâce à Houssem Aouar (6e), à l'affût d'un ballon mal repoussé du gardien monégasque, avant de doubler la mise par Nabil Fekir (34e), toujours aussi rayonnant depuis sa prestation majuscule mercredi à Kiev contre le Shakhtar Donetsk (1-1).

Les Monégasques, très nerveux et complètement dépassés dans le jeu, ont été réduits à dix dès le retour des vestiaires après une semelle dangereuse d'Aleksandr Golovin sur le mollet de Nabil Fekir (47e).

Heureusement pour Monaco que Diego Benaglio a réussi quelques exploits, notamment sur une tête puissante de Jason Denayer (50e) pour éviter une défaite de plus grande ampleur à son équipe...

Les hommes de Thierry Henry, 19e avec 13 points, restent relégables. Inquiétant.

. Lille, le gros coup

Avec des rivaux condamnés au repos forcé, Lille en a profité pour se détacher au classement. Grâce à leur victoire à Nîmes (3-2), les Nordistes (2e, 34 points) ont pris 5 points d'avance sur Montpellier (3e, 29 pts), qui compte deux journées en retard, tout comme Marseille (6e, 26 pts).

Les Lillois, réduits à dix après l'exclusion de José Fonte (17e), se sont une nouvelle fois appuyés sur leurs hommes forts comme Jonathan Bamba (41e) et Nicolas Pépé (66e), auteurs respectivement de leurs 8e et 12e buts de la saison en L1.

Rafael Leao, en embuscade d'une frappe repoussée de Paul Bernardoni, avait ouvert le score d'entrée de jeu pour Lille (4e), tandis que Rachid Alioui (68e) et Clément Depres (90+2) n'ont pu que réduire le score pour Nîmes, qui reste 10e du classement.

Lille a cependant eu très chaud, manquant même de se faire rattraper sur une ultime reprise de Clément Depres (90+5) qui a frôlé la transversale de Mike Maignan... Une réussite annonciatrice d'une qualification européenne à la fin de saison ?

. Saint-Etienne a tout gâché

A Nice, Saint-Etienne (5e, 27 pts) a manqué une belle occasion de remonter au classement. Tout comme les Aiglons...

Après avoir ouvert le score sur un but opportuniste de Loïs Diony (54e), les Verts ont été en supériorité numérique, suite à l'exclusion de Christophe Hérelle pour une grosse faute sur Robert Beric (58e)... pendant à peine cinq minutes ! Le temps de voir aussi Yannis Salibur rejoindre les vestiaires à cause d'un deuxième avertissement (63e).

Nice, porté par un Allan Saint-Maximin très remuant, a réussi à revenir dans la partie grâce à un penalty transformé par Wylan Cyprien (81e).

En toute fin de rencontre, Pierre Lees-Melou, parfaitement servi par Youcef Attal, a même manqué le but de la victoire alors que Ruffier était battu (89e). Rageant !

Si l'équipe de Patrick Vieira pourra se targuer d'enchaîner un 7e match sans défaite, elle pourra regretter son manque de tranchant offensif, alors que son buteur Mario Balotelli était forfait pour la rencontre.

Résultats de la 18e journée:

samedi

Reims - Strasbourg 2 - 1

dimanche

Nîmes - Lille 2 - 3

Nice - Saint-Etienne 1 - 1

Lyon - Monaco 3 - 0

mardi

(19h30) Caen - Toulouse

mercredi

(19h00) Guingamp - Rennes

. reportés

(21h00) Marseille - Bordeaux

Nantes - Montpellier

Amiens - Angers

(17h00) Dijon - Paris SG

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.