Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

NBA: les Lakers portés par James et Ball, les Celtics plombés par les Pistons

Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Difficile de contrer les Lakers quand LeBron James et Lonzo Ball sont aussi chauds: porté par les triple-doubles de ses deux stars, Los Angeles s’est imposé à Charlotte (128-100), alors que Detroit a mis un terme à la série de huit victoires d’affilée de Boston en battant les Celtics (113-104).

Triple double pour James (24 points, 11 passes, 12 rebonds), triple double pour Ball (16 pts, 10 passes, 10 rbds): jamais deux joueurs de la même équipe n’avaient affiché de telles statistiques lors du même match depuis Jason Kidd et Vince Carter pour les Brooklyn Nets en 2007. Et jusque-là, chez les Lakers seuls les légendaires Magic Johnson et Kareem Abdul-Jabbar l’avaient fait, en 1982.

“On a simplement essayé d‘être présents un peu partout pour aider notre équipe à gagner, a commenté King James. On a essayé de mettre le ballon dans le trou, de prendre les rebonds pour lancer les contre-attaques et servir nos coéquipiers”.

“C’est ce qu’il y a de plus important pour nous deux: impliquer nos coéquipiers. C’est un sentiment très agréable quand on arrive à prendre le ballon, le passer à un coéquipier et qu’on le voit faire un shoot”, a décrit James.

La franchise californienne a infligé un 40-17 aux Hornets dans le troisième quart-temps, si bien que James a été laissé au repos toute la dernière période durant laquelle Ball n’a joué que cinq minutes.

Cette large victoire sonne comme une revanche pour les Lakers qui restaient sur une défaite (126-111) jeudi à Houston.

“C’est bon de gagner, a reconnu Ball. Nous ne voulions pas perdre deux fois de suite.”

Les Lakers confortent leur 4e place de la conférence Ouest (18 v-11 d), tandis que Charlotte recule à la 7e place à l’Est (14 v-15 d).

- Harden toujours bouillant –

A Detroit, Boston visait une neuvième victoire d’affilée. Mais, sous l’impulsion de Reggie Bullock, de retour après 5 matchs manqués sur blessure et auteur de 15 points, les Pistons ont dominé les Celtics.

Blake Griffin (27 pts, 8 rbds et 6 passes) a également fait pencher la balance du côté de Detroit.

Malgré les 27 points de Kyrie Irving et les 21 de Marcus Smart, les Celtics ont abdiqué et reculent à la 5e place à l’Est (18 v-11 d), juste devant Detroit (6e, 14 v-13 d).

A Memphis, les Houston Rockets ont rapidement pris la tête mais les Grizzlies n’ont jamais lâché et sont restés menaçants jusqu’au bout, concédant finalement une petite défaite (105-97).

La rencontre a été marquée, côté Houston, par une nouvelle démonstration de James Harden qui, après le triple double à 50 points réussi face aux Lakers jeudi, a encore atteint des statistiques à dix points et plus dans trois domaines: 32 points, 10 passes et 12 rebonds.

Clint Capela a ajouté 26 points et 10 rebonds pour les Rockets qui ont ainsi équilibré leur bilan (14 v-14 d) et pointent à la 12e place à l’Ouest. Memphis est 7e (16 v-13 d).

Par ailleurs, Chicago a effacé un déficit de 21 points dans le premier quart-temps pour s’imposer sur le parquet de San Antonio (98-93) grâce notamment à Kris Dunn (24 pts) et Lauri Markkanen (23 pts).

Les Bulls, dont c‘était la deuxième victoire en sept matchs avec leur nouveau coach Jim Boylen, laissent la place de lanterne rouge à l’Est à Atlanta (6 v-22 d) et sont désormais 14es (7 v-23 d).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.