Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coupe Davis: Sébastien Grosjean nommé capitaine de l'équipe de France

Coupe Davis: Sébastien Grosjean nommé capitaine de l'équipe de France
Taille du texte Aa Aa

C'est la fin d'un court feuilleton à la Fédération française de tennis, qui a nommé lundi l'ancien N.4 mondial Sébastien Grosjean capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis.

Grosjean, âgé de 40 ans, un ancien vainqueur de l'épreuve, prend la suite d'Amélie Mauresmo, démissionnaire le 6 décembre.

L'ancienne N.1 mondiale devait succéder à Yannick Noah à partir de 2019 mais avait renoncé à son poste sans avoir dirigé le moindre match à la suite du vote de la réforme du format de cette compétition par équipes par la fédération internationale (ITF).

"C'est une grande fierté d'être nommé capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis car j'ai toujours été très attaché à cette épreuve", a expliqué Grosjean dans le communiqué transmis par la FFT.

Le nouveau capitaine sera également en charge de la délégation masculine destinée à jouer aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

"Ce poste, qui compte désormais une dimension olympique, promet d’être passionnant", souligne l'ancien joueur, demi-finaliste .

Le troisième mandat de Yannick Noah achevé fin novembre sur une défaite en finale contre la Croatie (3-1) à Lille, Mauresmo devait à 39 ans lui succéder. Une première pour une femme.

Mais Mauresmo avait renoncé au capitanat le 6 décembre, pour intégrer le staff du joueur français Lucas Pouille, en panne de résultats cette année.

- Grosjean, une figure du tennis français -

Mauresmo confiait alors qu'elle renonçait car "ce n'est plus ce pour quoi (elle) avait signé".

Au moment de sa nomination, fin juin, la réforme portée par la Fédération internationale (ITF) n'avait pas encore été adoptée.

En cause, la réforme du format de la Coupe Davis consécutive à la décision de l'ITF d'en confier l'organisation au fond d'investissement Kosmos, géré par le footballeur de Barcelone Gerard Piqué, et la multiplication des compétitions par équipes, qui trouble le calendrier.

La FFT a dû alors se lancer à la recherche d'un nouveau capitaine. Elle se réjouit de pouvoir compter sur Grosjean, qui a soulevé le Saladier d'argent en 2001.

"L'équipe de France est plus forte que tout. L'enthousiasme de Sébastien en est la preuve et je suis heureux de voir un ancien vainqueur aller vers la nouvelle épreuve", a commenté Bernard Giudicelli, le président de la FFT.

"Et puis derrière, il y a la préparation des JO de Tokyo dont il aura la charge. Une vraie innovation pour notre Fédération", souligne-t-il.

Sébastien Grosjean connaît bien la Coupe Davis, qu'il a remportée en 2001 contre l'Australie à Melbourne, bien qu'ayant perdu ses deux simples face à Lleyton Hewitt et Patrick Rafter.

Depuis sa retraite de joueur en 2010, le Marseillais est toujours resté en outre connecté au monde du tennis. Il intègre le staff de Richard Gasquet pendant plusieurs années, tout en se lançant dans une carrière de consultant TV, sur Orange, puis Canal+, et BeIn Sport où il commente depuis 2014.

En acceptant d'adhérer au nouveau format de l'épreuve, contrairement à Mauresmo et à son prédécesseur Yannick Noah, cet ancien demi-finaliste dans trois des quatre tournois du Grand Chelem va donc être chargé d'ouvrir une nouvelle page du tennis français.

Et devra trouver les mots pour convaincre les meilleurs joueurs français de participer au nouveau format de l'épreuve, dans une concurrence qui s'annonce féroce.

La Coupe Davis new-look, qui n'a pas encore trouvé sa place dans le calendrier, entrera en effet en concurrence avec la World Team Cup et la Rod Laver Cup, initiée l'année dernière par Roger Federer.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.