Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Yémen: le cessez-le-feu sera appliqué à partir de mardi à Hodeida

Taille du texte Aa Aa

Le cessez-le-feu à Hodeida, au Yémen, sera appliqué mardi, a assuré lundi à l'AFP un responsable de l'ONU, alors que des combats se sont poursuivis ces derniers jours en dépit de l'accord conclu jeudi dernier en Suède spécifiant une entrée en vigueur immédiate.

"Oui c'est vrai", a répondu ce responsable, qui a requis l'anonymat, interrogé sur des informations selon lesquelles le cessez-le-feu devait finalement être appliqué à compter de mardi, à 00H00 (lundi 21H00 GMT). Il a expliqué le choix de cette date par des raisons "opérationnelles".

Le ministre yéménite des Affaires étrangères, Khaled al-Yemani, avait affirmé dimanche soir dans une déclaration à la chaîne de télévision officielle du Yémen, que la cessez-le-feu entrerait en vigueur mardi à minuit.

Les combats entre les forces pro-gouvernementales et les rebelles Houthis n'ont pas cessé dans la ville de Hodeida et sa province depuis la conclusion jeudi de l'accord de Suède.

Selon les termes de l'accord annoncé par l'ONU, un cessez-le-feu devait pourtant entrer "immédiatement" en vigueur dans cette ville aux mains de la rébellion et qui constitue le principal point de fixation du conflit depuis des mois. Un retrait des combattants était par ailleurs prévu au cours des "prochains jours".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.