DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Open d'Australie: un super tie-break au dernier set

Open d'Australie: un super tie-break au dernier set
Taille du texte Aa Aa

Un super tie-break en dix points décidera du sort d'une rencontre de l'Open d'Australie de tennis 2019 en cas d'égalité à 6-6 au dernier set (5e pour les messieurs, 3e pour les dames), ont annoncé vendredi les organisateurs.

"Nous ferons disputer un super tie-break en dix points en cas d'égalité à 6-6 dans le dernier set pour assurer aux spectateurs un final à rebondissements. Nous croyons que c'est la meilleure solution à la fois pour les joueurs et pour les supporters de par le monde", a expliqué Craig Tiley, directeur de la première levée du Grand Chelem de l'année (14-27 janvier).

La Roumaine Simona Halep et l'Allemande Angelique Kerber resteront donc pour l'histoire les dernières joueuses à avoir disputé le set décisif à plus de 13 jeux. Leur demi-finale de l'édition 2018, remportée par la Roumaine, s'était terminée à 9-7 lors de la manche décisive (6-3, 4-6, 9-7).

Après Wimbledon et l'US Open, les Internationaux d'Australie sont donc passés au tie-break pour décider du sort d'une rencontre, mais contrairement aux deux premiers, qui pratiquent un jeu décisif classique (en sept points), les spectateurs auront droit à un super tie-break à Melbourne.

Seul Roland-Garros, disputée sur des courts en terre battue Porte d'Auteuil à Paris, a conservé l'ancien système avec un écart de deux jeux au dernier set.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.