DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Yémen: le chef des observateurs de l'ONU arrive à Aden (AFP)

Yémen: le chef des observateurs de l'ONU arrive à Aden (AFP)
Taille du texte Aa Aa

Le chef des observateurs civils de l'ONU chargés de consolider la trêve dans le port stratégique yéménite de Hodeida, le général néerlandais Patrick Cammaert, est arrivé samedi à Aden (sud), a constaté un journaliste de l'AFP.

Le général Cammaert est accompagné d'une équipe réduite d'observateurs. Selon un responsable yéménite, il doit rencontrer à Aden, où est basé le gouvernement reconnu par la communauté internationale, des dirigeants yéménites, avant de se rendre dans la capitale Sanaa puis à Hodeida, deux villes sous contrôle des rebelles Houthis.

Vendredi, le Conseil de sécurité de l'ONU a voté à l'unanimité une résolution prévoyant d'envoyer des observateurs civils au Yémen afin notamment de sécuriser le fonctionnement du port stratégique de Hodeida et de superviser l'évacuation des combattants de cette ville.

La résolution rédigée par le Royaume-Uni entérine également les acquis obtenus lors des récentes consultations inter-yéménites tenues en Suède.

Le texte insiste sur "le plein respect par toutes les parties du cessez-le-feu décrété pour la province de Hodeida".

Il autorise l'ONU "à établir et à déployer, pour une période initiale de 30 jours à compter de l'adoption de la résolution, une avant-garde pour commencer un travail d'observation", sous la direction du général à la retraite Patrick Cammaert.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.