Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

no comment

L'éruption de "l'enfant du Krakatoa" provoque un tsunami en Indonésie

Plus de 220 personnes ont été tuées et plusieurs centaines ont été blessées lorsqu'un tsunami a déferlé soudainement sur les plages du détroit indonésien de la Sonde. La vague a surgi après l'éruption du volcan, connu comme l'enfant du légendaire Krakatoa.

Des images vidéo spectaculaires publiées sur les réseaux sociaux montrent une vague géante qui s'abat sur un concert en plein air donné par le groupe pop "Seventeen". Ses membres sont projetés hors de la scène par la vague.

Les tsunamis déclenchés par les éruptions vocaliques, qui provoquent un déplacement d'eau, sont relativement rares. A la différence des vagues consécutives à des séismes, les autorités n'ont pas le temps de prévenir la population.

L'Anak ("enfant" en indonésien) s'est formé aux alentours de 1928 dans la caldeira du légendaire Krakatoa. C'est l'un des 127 volcans actifs d'Indonésie, archipel de 17 000 îles et îlots qui s'est formé par la convergence de trois grandes plaques tectoniques (indo-pacifique, australienne, eurasienne), dans la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique et d'éruptions volcaniques.

Fin septembre, un tsunami provoqué par un tremblement de terre de magnitude 7,5 a dévasté la ville de Palu et ses environs, dans les Célèbes, faisant des milliers de morts.

Plus de No Comment