Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Le PSG doit accepter L'Equipe à ses conférences de resse

Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Une vingtaine de sociétés de journalistes (SDJ), dont celle de l’AFP, ont réclamé dimanche que le PSG rétablisse “au plus vite l’accès à ses conférences de presse à nos confrères de L‘Équipe”, après la parution d’un article qui aurait déplu au club.

Dans un communiqué, elles indiquent qu’“à plusieurs reprises récemment, comme à Belgrade la semaine dernière, à Saint-Germain-en-Laye ce lundi ou ce vendredi, nos confrères de L’Equipe ont assuré qu’ils se sont vu refuser l’accès à des conférences de presse du PSG”.

“La liberté des journalistes de couvrir des conférences de presse, sportives, économiques ou politiques, n’est pas négociable”, selon le communiqué. “Nous demandons au PSG de rétablir au plus vite l’accès à ses conférences de presse à nos confrères de L’Equipe pour qu’ils puissent à nouveau travailler normalement.”

L‘Équipe avait indiqué mi-décembre qu’un de ses reporters s‘était vu interdire l’accès à une conférence du club de football et que d’autres n’avaient pas pu poser de questions à d’autres occasions, des mesures qui feraient suite à un article intitulé “Fair-play financier: le PSG contraint de perdre Kylian Mbappé ou Neymar en cas de sanctions ?”.

Cet article estimait, citant des sources internes, que face aux risques de sanctions lourdes auxquelles le club s’exposait, “la direction parisienne pourrait se résigner à l’idée de se séparer, l‘été prochain, de l’un de ses deux joueurs vedettes”.

Cette information avait fait vivement réagir le club parisien qui avait démenti “avec la plus grande fermeté ces allégations totalement erronées, ridicules et uniquement de nature à recréer un climat de grandes tensions entre le Club et ce média”, accusant L‘Équipe de “désinformation”.

Les premiers signataires de cet appel sont les SDJ de l’AFP, Premières Lignes, Les Echos, franceinfo.fr, Mediapart, Le Figaro, TV5 Monde, BFM TV, France Inter, Libération, Le JDD, Paris Match, Le Parisien-Aujourd’hui en France, M6, Europe 1, RTL, franceinfoTV, Le Point, Le Monde, France 2 et France 3 national.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.