Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Guatemala: arrivée du corps de la petite migrante morte aux Etats-Unis

Guatemala: arrivée du corps de la petite migrante morte aux Etats-Unis
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le corps d’une petite migrante guatémaltèque de 7 ans, morte après avoir été interceptée par des garde-frontières américains début décembre, a été rapatrié dimanche dans un cercueil blanc à l’aéroport de Guatemala.

Le cercueil aux poignées dorées de Jakelin Caal a été accueilli par des fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères. Le cortège funéraire a ensuite pris la route, pour un long trajet de dix heures, afin de rejoindre San Antonio Secortez, un village reculé de la commune indigène de Raxruhá, à 150 km environ au nord de la capitale.

C’est de là, de cette région aux routes de terre, sans électricité ni eau, ni égouts, qu’est partie le 30 novembre Jakelin Caal avec son père Nery, âgé de 29 ans.

Le 6 décembre, ils ont traversé la frontière sud des Etats-Unis au niveau du désert du Nouveau-Mexique où ils ont été interceptés. Après son long périple, la fillette a commencé à vomir dans le bus qui la transporte vers le centre de détention. Elle est morte le 8 décembre d’un choc septique à l’hôpital d’El Paso au Texas.

Son décès a suscité un profond émoi, alors que près de 15.000 mineurs non accompagnés sont détenus dans des structures d’accueil sous-dimensionnées aux Etats-Unis.

“C’est quelque chose de regrettable et de très difficile”, a déclaré Rita Elizondo, secrétaire adjointe du Conseil national de l’assistance aux migrants (Conamigua), lorsque le cercueil a été brièvement déposé dans une chapelle improvisée ornée d’une croix noire, dans la zone de l’aéroport destinée au fret.

Un élu des Etats-Unis, Joaquin Castro, représentant démocrate du Texas, avait dénoncé le 18 décembre dernier une “série de défaillances” après s‘être rendu au Nouveau-Mexique, à la tête d’une délégation pour enquêter sur la mort de la fillette.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.