DERNIERE MINUTE

Indonésie: la police brûle une montagne de marijuana

Indonésie: la police brûle une montagne de marijuana
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La police indonésienne a réduit en cendres jeudi une pyramide de 800 kilogrammes de marijuana, mettant en scène de façon spectaculaire la destruction de cette drogue illégale.

Les autorités de la province d’Aceh, au nord-ouest de ce pays à majorité musulmane, ont détruit des centaines de pains de marijuana ainsi que 19 kilogrammes de méthamphétamine saisis cette année par la police.

Cinq suspects dans des affaires de drogue, vêtus de tenues oranges, ont été contraints d’assister à cet étrange spectacle.

La province d’Aceh est une région conservatrice située à la pointe de l‘île de Sumatra. Une série d’infractions dont le jeu, la consommation d’alcool, l’homosexualité ou l’adultère y sont punis de coups de fouets en public.

L’Indonésie compte parmi les pays les plus répressifs en matière de drogues.

Ce mois-ci, cinq étrangers ont été arrêtés sur l‘île touristique de Bali pour trafic de drogues, dont un Allemand et un Péruvien qui risquent la peine de mort.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.