Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Wild Oats XI remporte son 9e Sydney-Hobart, un record

Taille du texte Aa Aa

Le supermaxi Wild Oats XI, déjà huit fois vainqueur de la classique Sydney-Hobart à la voile, a remporté l'édition 2018 après une féroce bataille avec trois autres supermaxis, dont le tenant du titre Comanche, qui menait encore jeudi.

Wilds Oats XI a franchi le premier la ligne d'arrivée fixée à Hobart après une course de 628 milles (1163 km), vendredi matin, aux alentours de 08h20 locales.

Vainqueur entre 2005 et 2014, Wild Oats XI signe donc un 9e succès record.

La 74e édition a été marquée par une lutte très serrée entre les quatre supermaxis, les plus grands voiliers et les plus rapides aussi: Wild Oaks XI et Comanche donc, mais aussi Black Jack et Infotrack. Les quatre bateaux n'étaient séparés que de cinq milles avant l'attaque victorieuse de Wild Oaks XI, vendredi au petit matin.

Cette victoire est un soulagement pour la famille Oatley, qui possède le voilier Wilds Oaks XI, après trois ans d'insuccès. Le bateau avait bien coupé la ligne le premier en 2017 avant d'être déclassé à la suite d'une pénalité d'une heure en raison d'une presque collision. Comanche avait été déclaré vainqueur avec le record de la course en un jour, neuf heures, 15 minutes et 24 secondes.

Les voiliers de la famille Oatley avaient abandonné en 2015 et 2016.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.