Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Boxe: Nasukawa, le prodige japonais qui défie Mayweather

Boxe: Nasukawa, le prodige japonais qui défie Mayweather
Taille du texte Aa Aa

Il n'a que 20 ans, est quasi-inconnu en dehors du Japon mais va affronter l'un des plus grands noms de la boxe: le kickboxeur Tenshin Nasukawa, surnommé "Ninja Boy", souhaite marquer l'histoire en battant Floyd Mayweather, lundi à Saitama, au nord de Tokyo.

Avant l'annonce de son combat contre Mayweather, le jeune gaucher à la crête blonde et au visage poupon n'était considéré "que" comme un prodige au crochet gauche "éclair".

Depuis ses débuts professionnels, à l'âge de 16 ans, il s'est construit un palmarès impressionnant: avant même sa majorité, Nasukawa affichait déjà plus de 105 combats au compteur, avec 99 victoires, 5 défaites et un match nul.

Les promoteurs de l'organisation Rizin, qui ont recruté le jeune prodige, ont d'ailleurs déclaré que Nasukawa était "devenu l'un des combattants les plus populaires du Japon et peut-être le meilleur espoir des sports de combat jamais vu dans le pays".

Mais ni son palmarès ni ses supporters ne pourront aider "Ninja Boy" face au "Pretty Boy", invaincu en plus de 18 ans de carrière professionnelle (50 combats et autant de victoires).

Avant même que les détails sur les règles du combat ne soient annoncés, notamment sur l'autorisation ou non des coups de pied de kickboxing finalement interdits, Nasukawa affirmait avoir "un coup de poing que les boxeurs n'ont pas".

"Je me fiche de savoir quelles sont les règles. Je veux être l'homme qui change l'histoire. Je vais le faire avec ces poings, avec un coup de poing - il suffit de regarder", a déclaré Nasukawa, déjà showman.

- "Talent incroyable", selon Mayweather -

Même Mayweather a reconnu que Nasukawa avait "un talent incroyable", louant son physique assez souple. "Il est rapide, il est fort. Je suis plus vieux maintenant et, en ce qui concerne l'expérience, je l'ai de mon côté. Il a la jeunesse de son côté et il va susciter beaucoup d'enthousiasme", a déclaré l'Américain de 41 ans, qui a remporté les titres mondiaux dans cinq catégories de poids différentes.

"Notre catégorie de poids est différente, mais cela ne signifie rien pour moi", a assuré Nasukawa, qui pèse habituellement moins de 60 kg alors que la limite sera de 67,7 kg.

En dehors de la boxe, Nasukawa est un fan de tricot et de couture et adore s'adonner aux bains japonais traditionnels, appelés "sento". Par ailleurs, en dépit de son jeune âge, il a publié l'année dernière une biographie intitulée "Kakusei", qui signifie "éveil".

L'annonce du combat début novembre avait suscité des commentaires railleurs sur les réseaux sociaux. Selon le site américain TMZ Sports, le rappeur 50 cent aurait déclaré que Nasukawa ressemblait à un "pilote Uber".

Et dans une tirade grossière sur son compte Instagram, le combattant irlandais de MMA Conor McGregor, qui a perdu face à Mayweather lors du dernier combat de l'Américain en août 2017, avait lancé: "Qui est ce petit con à côté de toi ? "

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.