DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tempête dans le centre des Philippines: au moins 22 morts

Tempête dans le centre des Philippines: au moins 22 morts
Taille du texte Aa Aa

Au moins 22 personnes ont trouvé la mort au passage d'une tempête qui a balayé ce week-end le centre des Philippines, selon un nouveau bilan annoncé dimanche par les autorités.

Un précédent bilan communiqué samedi faisait état de quatre morts. Même si les vents de la tempête Usman ne sont pas très puissants, ses fortes pluies sont à l'origine de glissements de terrain et d'inondations dans les régions de Bicol et des Visayas.

La plupart des personnes décédées sont donc mortes noyées ou emportées par des glissements de terrain. On dénombre 16 morts dans la région de Bicol et six dans les Visayas orientales.

"La plupart des zones touchées sont sous les eaux. Nous envoyons des militaires et des canots pneumatiques pour porter secours aux familles", a déclaré Claudio Yucot, chef de la protection civile dans la région de Bicol, précisant que "dans certains coins, l'eau atteint le toit des maisons".

Selon le bilan de samedi, près de 12.000 personnes ont été contraintes de quitter leur domicile dans la région de Bicol.

Les prévisionnistes du gouvernement philippin annoncent encore d'importantes chutes de pluie dans les 24 prochaines heures dans le nord de l'archipel.

Environ 20 typhons ou tempêtes frappent chaque année les Philippines, tuant des centaines de personnes. Le typhon Haiyan, survenu en novembre 2013, reste le plus meurtrier de son histoire, laissant derrière lui plus de 7.350 morts ou disparus.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.