DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

NBA: Davis et Embiid affolent les compteurs

NBA: Davis et Embiid affolent les compteurs
Taille du texte Aa Aa

Trente quatre points et 26 rebonds pour Anthony Davis, 42 points et 18 rebonds pour Joël Embiid. L'ailier fort de La Nouvelle-Orléans et le pivot de Philadelphie ont affolé les compteurs mercredi en NBA, avec des statistiques ahurissantes.

Forfait et malade pour le dernier match de l'année 2018 lundi, Davis a fait des étincelles lors du premier match de la nouvelle année des Pélicans.

L'ailier fort détient désormais le record de rebonds de sa franchise (26) et a explosé de quatre unités son record personnel (22, datant de janvier 2017).

Il n'a laissé que des miettes à ses coéquipiers (15 rebonds pour le reste de l'équipe).

Mais ses Pélicans ont concédé face aux Nets, pourtant en panne de confiance, leur 8e défaite en onze matches et sont coincés à la 14e place de la conférence Ouest (17 v-22 d).

Brooklyn n'a pas dans son effectif un joueur aussi flamboyant que Davis, mais son collectif, notamment son banc (55 points marqués, contre 5 pour les remplaçants de La Nouvelle-Orléans), a fait la différence.

Les Nets ont marqué 73 points avant la pause, du jamais-vu pour eux à domicile depuis 17 ans, et ont compté jusqu'à 24 points d'avance.

- "On n'a pas existé" -

"En première mi-temps, on n'a pas existé défensivement, on leur a permis de développer leur jeu offensif", a regretté Davis.

"Nous sommes une meilleure équipe que le suggère notre classement, tout le monde est très frustré", a insisté celui qui est devenu le 5e joueur à atteindre 35 points et 25 rebonds.

Convoité par les Lakers et ouvertement approché par LeBron James avec qui il a dîné lors d'un passage récent à Los Angeles, Davis, 25 ans, dispute peut-être sa dernière saison avec "NOLA", son équipe depuis ses débuts en NBA en 2012 avec laquelle il n'a participé aux play-offs qu'à deux reprises.

A Phoenix, Embiid a fait lui aussi le show.

Pourtant en délicatesse avec un genou depuis plusieurs jours, il s'est offert son 33e "double double" (deux catégories de statistiques à dix unités et plus) en 37 matches disputés cette saison.

Il a assommé les Suns avec 30 points et 14 rebonds lors des deux premières périodes, devenant le premier joueur depuis Antawn Jamison, alors joueur de Golden State, en 2000, à rallier les vestiaires à la pause avec au moins 30 points et 10 rebonds.

- Parker en retrait -

Il a fini la rencontre avec plus de 40 points et 15 rebonds pour la troisième fois cette saison, non sans une petite frayeur lorsque les Suns, portés par Devin Booker (37 pts), ont réduit leur retard de 30 à cinq points.

"On aime bien laisser du suspense", a plaisanté Embiid qui fait figure de prétendant au trophée de meilleur joueur de la saison (MVP).

Privés pour le quatrième match de suite de leur superstar LeBron James, touché aux adducteurs le 25 décembre, les Lakers ont craqué durant le 4e quart-temps face à Oklahoma City pour s'incliner 107 à 100.

Conspué par le public du Staples Center, Paul George qui a préféré prolonger avec OKC plutôt que de rejoindre les Lakers, a été décisif avec 37 points, son 8e match à 30 points et plus depuis décembre.

Oklahoma City reste 3e de la conférence Ouest (24 v-13 d), tandis que les Lakers ont rétrogradé à la 8e place (21 v-17 d).

Dallas a décroché une rare victoire à l'extérieur, la troisième en 19 tentatives cette saison, sur le parquet de Charlotte 122 à 84.

Tony Parker a été limité à deux points et six minutes de jeu.

Joakim Noah qui souffre toujours du talon droit, a encore moins joué (4 min, 0 point, un rebond, une passe, un contre) lors de la défaite de Memphis face à Détroit (101-94).

Evan Fournier est sorti vainqueur du duel opposant Orlando à Chicago (112-84) et a marqué 13 points et distillé 7 passes décisives.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.