DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coupe de France: calendrier diabolique du PSG avant les "Red Devils"

Coupe de France: calendrier diabolique du PSG avant les "Red Devils"
Taille du texte Aa Aa

Le PSG n'a qu'un ennemi en ce début 2019: un agenda surchargé, niche à blessures, avant d'affronter Manchester United à la mi-février. Ca commence dimanche en Coupe de France contre les amateurs de Pontivy.

Le calcul est simple: si le club de la capitale gagne tous ses matches de coupes nationales (de France et de la Ligue) il jouera sept matches en janvier et trois en février avant son déplacement à Old Trafford le 12 février en 8e de finale aller de la Ligue des champions.

Sans oublier que le PSG ira en stage du 14 au 17 janvier au Qatar dans le cadre d'une opération commerciale qui doit lui rapporter des fonds, manne bienvenue pour respecter les règles du fair-play financier imposé par l'UEFA...

"Il faudra utiliser les joueurs intelligemment", a analysé l'entraîneur du PSG Thomas Tuchel devant la presse samedi.

D'ici le 3 février et un déplacement-choc à Lyon en L1, le coach allemand pourrait donc faire tourner son effectif, même s'il se défend de fixer une "priorité" ou de se focaliser sur Manchester: "United, ce n'est pas le sujet maintenant, c'est important d'arrêter d'en parler".

Le petit club breton de la GSI Pontivy (5e division) ne devrait donc pas voir beaucoup de stars parisiennes fouler la pelouse de Lorient dimanche soir en 32e de finale de la Coupe de France (coup d'envoi 20h45).

Certains cracks comme Edinson Cavani, Angel Di Maria et Marquinhos ont eu la bénédiction du coach pour des vacances à rallonge. Ils ne reviendront que lundi, tout comme Marco Verratti, excusé "pour raisons familiales" selon Tuchel.

Adrien Rabiot, de retour à l'entraînement vendredi, est lui toujours écarté des matches sur décision de sa direction car il n'a pas voulu prolonger son contrat. Il pourrait donc partir libre en fin de saison. La presse française et espagnole évoque un intérêt du Barça qui aurait proposé au joueur un contrat de 10 M EUR annuels (sur cinq ans) avec une prime à la signature de 10 M EUR.

- Neymar ménagé ? -

"La situation d'Adrien, ce n'est pas facile, mais de l'autre côté, il doit être +pro+, ce n'est pas le premier joueur à qui cela arrive dans un vestiaire, s'est contenté de commenter Tuchel. Je suis convaincu qu'il restera +pro+, il l'a été jusqu'ici".

Vendredi, pour la reprise de l'entraînement au Camp des Loges, Neymar - avec ses drôles de tresses blondes - était bien présent sur la pelouse aux côtés de Kylian Mbappé et Thiago Silva.

"Thiago et +Ney+ veulent jouer, je pense (contre Pontivy), mais je dois discuter avec eux après l'entraînement (de samedi soir)", a indiqué leur entraîneur samedi.

Aucun risque ne devrait être pris avec l'astre brésilien. Car pour mémoire, c'est lors d'un match de Coupe de France, en février, la saison dernière, que le N10 de la Seleçao s'était blessé à un pied. Et avait ensuite manqué un 8e de finale retour fatal contre le Real Madrid...

La séquence bretonne du PSG - après Pontivy, il y a un quart de finale de Coupe de la Ligue mercredi contre Guingamp - pourrait offrir du temps de jeu à des éléments comme Layvin Kurzawa, de retour de longue blessure. "Il est prêt maintenant", a assuré Tuchel.

Des jeunes devraient également avoir l'occasion de se montrer comme Moussa Diaby (19 ans, buteur décisif en 8e de finale de Coupe de la Ligue) ou encore Stanley Nsoki, 19 ans également.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.