Dakar-2019: "Impatient que ça commence" confie Loeb

Sébastien Loeb, à San Bartolo, à 75 km au sud de Lima, le 4 janvier 2019
Sébastien Loeb, à San Bartolo, à 75 km au sud de Lima, le 4 janvier 2019 -
Tous droits réservés
FRANCK FIFE
Taille du texte Aa Aa

Confiant et serein, Sébastien Loeb, nonuple champion du monde des rallyes, assure être "impatient" à quelques jours du départ à Lima du Dakar-2019 (7-17 janvier), sa quatrième tentative sur le célèbre rallye-raid.

Q: A J-2 du départ du Dakar-2019, comment vous sentez-vous ?

R: "Je suis bien, je suis impatient que ça commence. Ca va être un peu long, là, en attendant le départ... On verra bien. Avant ça, il faut peaufiner quelques détails, bien régler les positions, faire un peu de 'setup' (mise en place, NDLR) et s'habituer à la voiture, vérifier ce qui marche bien."

Q: Retour au Pérou donc, un endroit qui ne vous a pas forcément réussi l'année dernière...

R: "Ca m'avait plutôt pas mal réussi. Surtout au début, on était dans un bon rythme mais on n'a pas eu de chance: on s'est plantés. J'espère faire mieux. C'est un rallye qui est quand même assez lié aux faits de courses donc je vais essayer de prendre un départ sage, pour voir ce que ça donne..."

Q: Le parcours 2019, avec beaucoup de sable, vous convient-il ?

R: "Ce n'est pas forcément ce que je préfère. Je sais que ce n'est pas à mon avantage. Mais ce sera la même chose pour tout le monde... Je n'ai pas forcément une grosse expérience par rapport à d'autres mais c'est sympa: j'aime bien rouler dans le sable. Ce n'est pas mon point fort, je le sais. Ce n'est pas là que je peux mettre en avant mon expérience de pilote de WRC mais on verra bien."

Propos recueillis par Nicholas Mc ANALLY

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.