Coupe de France: l'OM se saborde, six clubs de l'élite coulés

Taille du texte Aa Aa

La Coupe de France s'offre un beau scalp: Marseille a été humilié (2-0) par Andrézieux (D4), dans des 32e de finale fatals à cinq clubs de l'élite éliminés par des divisions inférieures.

Au total, ils sont six pensionnaires de l'élite à quitter la "Vieille Dame" à ce stade de la compétition, puisque Toulouse a sèchement éliminé Nice (4-1) dans la seule confrontation "100% Ligue 1".

Le PSG a, lui, évité le traquenard à Lorient face aux amateurs de Pontivy, surpassés 4 à 0. Les Neymar, Kylian Mbappé et Thiago Silva étaient bien sur la pelouse et n'ont d'abord pas montré grand chose: le PSG a ouvert le score sur un but... contre son camp du Breton Sylvain Julé. Puis, le club de la capitale a tranquillement haussé le ton et les Neymar, Mbappé, Julian Draxler ont corsé l'addition.

"Un match à élimination directe, c'était important de le gagner. Et pour nous, même devant une équipe un peu plus modeste, c'était important de faire le job", a commenté Kevin Rimané, Guyanais qui joue d'habitude avec la réserve du PSG et pas l'équipe première comme dimanche.

L'essentiel est là pour le quadruple tenant du titre: ne pas rejoindre l'OM et les autres cancres de première division, comme Bordeaux, tombé dimanche contre une D2, Le Havre (1-0), tandis que Montpellier, Nîmes et Angers avaient déjà fait leurs valises samedi face à des "petits".

Avec cinq représentants de l'élite éjectés par des divisions moins huppées, on est encore loin des records: en 2003 et 2011, huit clubs du premier étage avaient été éliminés par des clubs de rangs inférieurs en 32es de finale.

- "Inadmissible" -

Mais ce qui fera les gros titres, c'est Marseille: rien ne va plus avec ce 7e match consécutif sans gagner, toutes compétitions confondues. Voilà le club de Rudi Garcia éliminé de toutes les coupes, quelles soient nationales -la Coupe de la Ligue s'est achevée en 8e de finale face à Strasbourg avant la trêve- ou européenne -le club phocéen a dit adieu à la Ligue Europa dès la phase de groupes.

"C'est une grande déception, c'est inadmissible, on doit afficher d'autres valeurs. Ce groupe vit bien mais ça ne suffit plus", a taclé le président marseillais Jacques-Henri Eyraud. A l'entendre, Rudi Garcia n'est pas menacé: "c'est l'entraîneur que j'ai choisi, il se démène pour trouver des solutions".

Monaco, 19e de D1, a évité le sort funeste de l'OM. Le club de Thierry Henry a fait le métier, à onze contre dix, face à Canet-en-Roussillon (amateurs), en l'emportant 1 à 0 grâce au jeune Moussa Sylla (19 ans).

pgr/sk

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.