DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

DC United: Rooney arrêté pour ivresse et injures

DC United: Rooney arrêté pour ivresse et injures
Taille du texte Aa Aa

L'ex-capitaine de la sélection anglaise et de Manchester United, Wayne Rooney, déjà sous le coup d'une suspension de deux ans de permis en Angleterre pour conduite sous l'emprise de l'alcool en septembre 2017, a été arrêté en décembre 2018 à l'aéroport de Washington pour ivresse et injures, ont rapporté plusieurs médias américains.

Selon les registres d'un tribunal consultés par le Washington ABC 7 News et The Athletic, Rooney a été arrêté par la police des frontières de l'aéroport international Dulles, en Virginie du Nord, le 16 décembre, pour avoir lancé des jurons et "intoxication" (alcoolique) à son retour d'Arabie saoudite. Il avait été relâché après avoir reconnu les faits. Il a payé, plus tard, une amende (25 dollars) ainsi que les frais de justice.

Dans un communiqué, son club de Washington DC United a reconnu "être au courant des informations de presse indiquant que Wayne Rooney avait été arrêté en décembre". "Nous comprenons l'intérêt des médias pour cette affaire mais nous croyons qu'il s'agit d'une affaire privée de Wayne que DC United traitera en interne", a ajouté le club de football.

Rooney, âgé de 33 ans, s'est engagé en juillet 2018 avec DC United qu'il avait aidé à atteindre les play-offs pour sa première demi-saison avec l'équipe de la capitale fédérale.

Son contrat avec DC United de 2,8 millions de dollars, selon l'Association des joueurs de MLS, court jusqu'en 2020.

DC United débutera la saison 2019 de MLS le 3 mars contre Atlanta United.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.