Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Apnée: Néry de retour en compétition en septembre avec les Mondiaux "à la maison"

Apnée: Néry de retour en compétition en septembre avec les Mondiaux "à la maison"
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'apnéiste français Guillaume Néry, retiré des compétitions depuis 2015 après un accident, a annoncé qu'il participerait en septembre aux Championnats du monde d'apnée en profondeur organisés dans sa région natale, dans la rade de Villefranche-sur-mer (Alpes-Maritimes), libéré cependant de tout objectif de record.

"J'ai évolué et j'ai changé par rapport à mon approche parce qu'il y a eu un passif, un accident. La raison pour laquelle je reviens, c'est pour vivre une belle aventure avec mes copains chez moi: on est tous de la même famille, ceux qui organisent et ceux qui vont participer, je ne pouvais pas ne pas faire partie de cette fête", a-t-il expliqué, avant la présentation dans un cinéma de Nice d'un nouveau film réalisé avec sa compagne.

Les Mondiaux (2-15 septembre), organisés par le Nice université club, devraient attirer 140 compétiteurs de 40 pays, dont le Russe Alexey Molchanov, recordman du monde en 2018 à 130 mètres en poids constant descente à la palme qui remettra son titre en jeu, selon le département des Alpes-Maritimes, qui accueille l'événement pour la 5e fois, depuis les premiers mondiaux en 1996.

"Evidemment je ne vais pas aller à 10 mètres, mais je n'ai pas de vrai objectif annoncé", a souligné Guillaume Néry, qui espère "être à plus de 100 mètres quand même, voire plus bas". "Mais je n'irai pas à 130 mètres ou plus", dit-il.

Guillaume Nery s'est retiré des circuits de compétition après un accident en 2015 qui aurait pu lui être fatal - une erreur de câble qui l'a fait descendre à 139 m au lieu des 129 mètres qu'il visait.

En juin 2018, dans un clin d'oeil à l'apnéiste de légende Jacques Mayol, il a réalisé à Villefranche-sur-mer une plongée sans combinaison, descendant vêtu d'un simple maillot à 105 m, une profondeur où la température de la mer méditerranée avoisine les 14°C degrés.

"J'étais attiré par la confrontation avec le froid des profondeurs, c'est un challenge mental et physique intéressant", dit-il.

"Mais j'avais annoncé que je me retirai de la quête effrénée aux records et ça tient toujours: je n'ai absolument pas annoncé que je revenais pour aller battre le record d'Alexey Molchanov".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.