DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie Racisme: l'Inter Milan accepte de jouer deux matches à huis clos

Italie Racisme: l'Inter Milan accepte de jouer deux matches à huis clos
Taille du texte Aa Aa

L'Inter Milan a accepté de disputer deux matches à domicile à huis clos et ne fera donc pas appel de la décision de la Ligue italienne de football lui infligeant cette sanction à la suite de cris racistes ayant visé le défenseur sénégalais de Naples, Kalidou Koulibaly, et d'autres "chants insultants", le 26 décembre.

Le club milanais a demandé, dans le même communiqué, à la Fédération italienne de l'autoriser à inviter des écoliers locaux à son match de Serie A contre Sassuolo, le 19 janvier.

Son stade sera fermé dimanche, 13 janvier, lors d'un match de Coupe d'Italie face à Benevento.

Lors du match du 26 décembre, remporté 1-0 par l'Inter Milan, Koulibaly a été la cible de cris de singe à plusieurs reprises, notamment au moment de son exclusion pour un deuxième carton jaune.

L'Inter a également été sanctionnée d'un huis clos partiel concernant seulement "le deuxième anneau vert", c'est-à-dire le Virage Nord, où sont installés les principaux groupes de supporters du club nerazzuro.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.