Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Syrie: huit jihadistes étrangers capturés, dont un Américain et un Allemand

Syrie: huit jihadistes étrangers capturés, dont un Américain et un Allemand
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Huit jihadistes étrangers membres présumés du groupe Etat islamique (EI), dont un Américain de 16 ans et un Allemand, ont été capturés par la principale milice kurde en Syrie, les unités de protection du peuple(YPG), ont-elles annoncé mercredi sur leur site.

"Huit terroristes de Daech (...) ont été capturés au cours des opérations menées par nos forces spéciales les 6 et 7 janvier", ont indiqué les YPG dans un communiqué, utilisant l'acronyme arabe pour désigner l'EI.

Parmi les huit personnes arrêtées par les forces kurdes, figurent un Américain de 16 ans ainsi qu'un Allemand de 31 ans, Lucas Glass, connu sous le nom de guerre Abou Ibrahim al-Almani, selon les YPG.

Cette milice kurde affirme que les six autres jihadistes présumés sont deux Ouzbeks (Adil Rakhimov et Farhad Kaderov), un Russe (Bimouraïev Begjan), un Ukrainien (Askar Zarmanbetov), un Tadjik (Mohammad Davlat) et un Kazakh (Sattibek Oshibaïev).

Lundi, les Forces démocratiques syriennes (FDS), dont les YPG constituent l'épine dorsale, avaient déjà annoncé avoir arrêté cinq étrangers ayant rallié, selon elles, l'EI en Syrie, dont deux Américains et un Irlandais.

Près d'un millier de jihadistes présumés ainsi que 550 femmes et environ 1.200 enfants faisant partie de leurs familles, tous étrangers, sont actuellement aux mains des forces kurdes, selon des responsables kurdes.

En septembre, les FDS, soutenues par une coalition internationale antijihadistes emmenée par Washington, ont lancé une offensive contre l'ultime réduit de l'EI dans l'est de la Syrie en guerre.

Après de nombreux revers et des contre-attaques meurtrières menées par les jihadistes, la coalition arabo-kurde a progressé sur le terrain, acculant les derniers combattants de l'EI dans un territoire de plus en plus réduit.

Samedi, les FDS ont pris le village d'Al-Chaafa, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG disposant d'un vaste réseau de sources en Syrie. Les jihadistes tiennent toujours les villages de Soussa et de Baghouz et des zones agricoles alentours, selon l'OSDH.

Après une montée en puissance fulgurante en 2014 et la conquête de vastes territoires en Syrie et en Irak, l'EI a vu son "califat" autoproclamé se réduire comme peau de chagrin.

Déclenchée en 2011, la guerre en Syrie a fait plus de 360.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés. Les Kurdes ont profité du chaos provoqué par ce conflit complexe pour établir une autonomie de facto dans certains territoires du nord syrien.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.